Aller directement au contenu

Dur-dur pour le hard discount.

Lors de la présentation de ses résultats annuels, Alain Caparros, patron du groupe de distribution allemand Rewe, a révélé des chiffres en baisse pour son enseigne de hard discount Penny Mark. -1,2% de chiffre d'affaires en 2010, à 6,88 milliards d’euros, malgré une augmentation globale de 0,7% de la surface commerciale.

Lors de la présentation de ses résultats annuels, Alain Caparros, patron du groupe de distribution allemand Rewe, a révélé des chiffres en baisse pour son enseigne de hard discount Penny Mark. -1,2% de chiffre d’affaires en 2010, à 6,88 milliards d’euros, malgré une augmentation globale de 0,7% de la surface commerciale. Ces résultats viennent rappeler les difficultés que rencontre également l’enseigne Aldi, dont les ventes chutent depuis 2009, alors que l’Allemagne est le pays porteur du hard discount. La stratégie semble donc à revoir. Selon Alain Caparros, le prix reste un « critère déterminant » mais les clients se montrent soucieux de « l’ambiance, du service et du choix ». Les nouveaux objectifs pour Penny Mark sont ainsi tout trouvés : qualité, fraîcheur et service. La tendance déflationniste s’observe également en France. Selon le panel de consommateur Kantar Worldpanel, 268 000 ménages se sont détournés du hard discount, soit près de 500 000 foyers depuis 2009.Des consommateurs  qui semblent se retourner sur les commerces de proximité.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend