Aller directement au contenu

E-commerce : Amazon Fresh à la conquête de l’Europe

Amazon Fresh débarque en Europe. Cela ne fait plus l'ombre d'un doute selon le quotidien allemand Bild.  Dès septembre prochain, le groupe va lancer en Allemagne son service de livraison à domicile d'achats alimentaires réalisés en ligne.

Amazon Fresh débarque en Europe. Cela ne fait plus l’ombre d’un doute selon le quotidien allemand Bild.  Dès septembre prochain, le groupe va lancer en Allemagne son service de livraison à domicile d’achats alimentaires réalisés en ligne. Quatre entrepôts seraient déjà prêts en Allemagne ainsi qu’en Autriche et les embauches auraient commencé, selon le quotidien. 
 

Cybermarché : un concept peu rentable

« Jusqu’à présent, la formule gagnante était claire et passait par le supermarché physique. Mais la technologie a changé ça en profondeur. Nous travaillons sur la manière d’amener des produits plus simplement jusqu’au consommateur, et aujourd’hui cela concerne également l’alimentaire », a expliqué le vice-président d’Amazon Royaume-Uni. Amazon Fresh aurait d’ailleurs l’intention de se développer également en Autriche et « dans les pays voisin », selon le journal allemand.
 
Le concept de livraison à domcile des achats alimentaires en ligne existe déjà en France. Les grandes enseignes de distribution ont lancé leur propre service pour développer leur stratégie digitale : Ooshop pour Carrefour, Houra pour Cora ou encore Auchandirect. Cependant, le modèle est plus difficile à rentabiliser que les drives, explique le magazine Linéaires, rappelant que Système U a dû fermer Telemarket en 2013.
 

Amazon Fresh : un succès aux Etats-Unis

Cependant, Amazon Fresh, qui existe déjà aux Etats-Unis, semble être un succès. Le service permet d’être livré le jour même, si la commande est passée avant 10 heures du matin. Amazon proposerait plus de 500 000 produits -alimentaires et autres- dont des plats préparés par les restaurants des alentours ou des produits de commerçants locaux. 
 
Le succès du test mené à Seattle a d’ailleurs entraîné un déploiement d’Amazon dans le reste des Etats-Unis. Présent pour le moment à San Francisco et Los Angeles, le service devrait bientôt être disponible dans l’est des Etats-Unis et notamment à Baltimore.
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend