Aller directement au contenu

Eau et entreprises ne font pas bon ménage…

Alors que près des deux tiers des départements français sont soumis à des restrictions d’utilisation de l’eau (61 au 6 juin 2011), une étude réalisée par l’Ifop pour Hydrelis, analyse les perceptions, les comportements et la gestion de l’eau par les entreprises françaises. Cette étude menée auprès de 502 dirigeants d’entreprises

Alors que près des deux tiers des départements français sont soumis à des restrictions d’utilisation de l’eau (61 au 6 juin 2011), une étude réalisée par l’Ifop pour Hydrelis, analyse les perceptions, les comportements et la gestion de l’eau par les entreprises françaises. Cette étude menée auprès de 502 dirigeants d’entreprises de plus de 50 salariés, révèle ainsi que l’eau est une ressource dont l’importance n’est pas bien prise en compte par les entreprises. Ainsi si 71% des sondés trouvent que le prix de l’eau est élevé, seuls 34% pensent qu’il y a un risque de pénurie d’eau en France et 14% un risque de pénurie dans leur région. A contrario de l’électricité, poste dont la gestion fait preuve de beaucoup d’attention,  23% des dirigeants interrogés déclarent ne pas être attentifs aux coûts de l’eau pour leur entreprise contre uniquement 4% pour l’électricité. En ce qui concerne les moyens mis en place pour améliorer la gestion de l’eau, seuls 47% des sondés ont réalisé des actions pour mieux gérer leur consommation.Enfin cette étude permet de mettre en lumière que l’eau est, en majorité, appréhendée simplement sur le plan financier.  Avec 75% des dirigeants qui ne pensent pas réaliser d’économies importantes en améliorant la consommation en eau de leur entreprise, la gestion de l’eau dans les entreprises ne risque pas de s’améliorer rapidement.

Retrouvez l’étude complète sur le site de l’Ifop.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend