Aller directement au contenu

En difficulté en Chine, Danone publie ses résultats et se réorganise

Alors que le bénéfice net de Danone a chuté de près d'un tiers au premier semestre notamment à cause des difficultés que rencontre la marque de lait infantile Dumex en Chine, le géant laitier se restructure. 

En difficulté en Chine, Danone publie ses résultats et se réorganise
Caillou dans la chaussure de Danone, Dumex a été cédé.

Une baisse de 31% du bénéfice net de Danone, soit 416 millions euros. En cause, la dépréciation de la valeur de la marque Dumex, marque de lait infantile en Chine. Les ventes ont elles augmenté de 8,8% (4,6% à taux de change constants) à 11,4 milliards, tandis que le résultat opérationnel courant progresse de 9,3% à 1,3 milliard.

Le chiffre d’affaires consolidé progresse de +8,8% en données historiques au premier semestre 2015 pour s’établir à 11 392 millions d’euros. Hors effets de variation de la base de comparaison, dont la variation des taux de change et du périmètre de consolidation, le chiffre d’affaires affiche une progression de +4,6%. Cette croissance organique se décompose en une hausse des volumes de +0,7% et une hausse en valeur de +3,9%.

Les effets de change de +4,6% traduisent l’impact favorable de l’évolution de certaines devises, dont le dollar américain, le yuan chinois, le peso argentin, la livre britannique et la roupie indonésienne. Les effets de variation du périmètre de consolidation de -0,4% résultent essentiellement de la déconsolidation de certaines activités de Produits Laitiers Frais, en Chine à compter du mois de juillet 2014 et de la cession de l’activité Produits Laitiers Frais en Indonésie en décembre 2014.

Le pôle « Produits Laitiers Frais » en ligne de mire

Le Pôle Produits Laitiers Frais enregistre au deuxième trimestre une baisse de son chiffre d’affaires de -1,1% en données comparables, résultant d’une baisse des volumes de -3,1% et d’un effet mix/prix positif de +2,0%. Cette performance est, comme attendu, inférieure à celle du premier trimestre : l’amélioration de la tendance en volume est en effet compensée ce trimestre par une base de comparaison moins favorable en termes de prix et de mix, notamment en Russie. Les ventes sont toujours en baisse en Europe. La performance est impactée par la base de comparaison en volume, antérieure à la rationalisation du portefeuille mise en œuvre depuis mi- 2014.

Ce travail sur le portefeuille a permis d’améliorer significativement la marge brute du Pôle Produits Laitiers Frais, créant ainsi les conditions de réinvestissement pour une amélioration séquentielle des volumes à partir du second semestre 2015. La marque Actimel confirme par ailleurs sa stabilisation. Dans la zone CEI, dans un contexte de consommation toujours fragile, les ventes restent solides, malgré une croissance plus modérée qu’au trimestre précédent.

Le Pôle pilote étroitement l’évolution de ses différentes gammes, et les marques clés poursuivent leur bonne performance, comme Prostokvashino, Tëma ou Danone. Aux Etats-Unis, Danone consolide sa position de leader et bénéficie notamment d’une forte dynamique du segment enfants avec sa marque Danimals, et du lancement d’Oikos Triple Zero dans le segment du yaourt grec. La zone ALMA poursuit son développement, avec notamment une performance solide au Mexique.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend