Aller directement au contenu

Energie : La CRE demande aux entreprises très consommatrices de faire des économies

Dans le contexte géopolitique actuel, un manque d’approvisionnement en énergie est à envisager dans les mois à venir en France, selon la Commission de Réglementation de l’Energie (CRE) qui appelle les particuliers, et surtout les entreprises à limiter leur consommation pour garantir les stocks. En effet, le territoire national s’inquiète de l’approvisionnement russe, mais aussi de la faible production …

Energie : La CRE demande aux entreprises très consommatrices de faire des économies
La Commission de Réglementation de l’Energie (CRE) qui appelle les particuliers, et surtout les entreprises à limiter leur consommation pour garantir les stocks.

Dans le contexte géopolitique actuel, un manque d’approvisionnement en énergie est à envisager dans les mois à venir en France, selon la Commission de Réglementation de l’Energie (CRE) qui appelle les particuliers, et surtout les entreprises à limiter leur consommation pour garantir les stocks.

En effet, le territoire national s’inquiète de l’approvisionnement russe, mais aussi de la faible production des centrales nucléaires ces derniers mois. La CRE a récemment décidé de doubler les coupures d’énergie momentanés de certaines entreprises très énergivores.

Parmi les entreprises concernées, nous retrouvons les industriels, le tertiaire ou encore les bâtiments publics. Le gestionnaire de distribution GRDF envisage de son côté, d’organiser des coupures de gaz auprès de ses plus gros clients, même dans l’urgence s’il le fallait.

Avant même que la CRE ne prenne cette décision d’interruptabilité (coupures temporaires d’énergie), les distributeurs ont à leur disposition un processus permettant de limiter les entreprises très énergivores. Ce fonctionnement permet de maintenir la capacité de fourniture d’énergie pour les bâtiments essentiels, tels que les hôpitaux par exemple.

Ce système d’arrêt temporaire entraîne des conséquences sur la capacité de production des entreprises. Si les chaines de productions s’arrêtent, c’est un réel manque à gagner pour ces dernières. Les entreprises n’ont d’autres choix que d’adapter leurs périodes de consommation en fonction de la saisonnalité ou des heures du jours ou de la nuit.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend