Aller directement au contenu

Entre négociations commerciales et indexation des prix alimentaires.

Face à proposition de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) d’indexer des coûts de production sur les prix des matières premières agricoles, la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) émet de « fortes réserves sur l'idée d'aller vers des mécanismes généralisés d'indexation

Face à proposition de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) d’indexer des coûts de production sur les prix des matières premières agricoles, la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) émet de « fortes réserves sur l’idée d’aller vers des mécanismes généralisés d’indexation qui paraissent [à la FNSEA] totalement anti-économiques ». Pourtant la proposition est favorablement accueillie par Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, et l’Association nationale des industries alimentaires (Ania) jugeant qu’il n’y a « pas de problèmes de fond ». Le ministre a déclaré : « C’est une question de justice, une question d’équité et une question d’efficacité économique ». Toutefois, La FCD a annoncé la conclusion des négociations commerciales en cours pour le 1er mars, conformément à la loi. Elle indique également dans un communiqué que « les enseignes sont prêtes à poursuivre et développer les contractualisations réalisées avec certaines filières ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend