Aller directement au contenu

Eric Angelini, réélu Président du SNIAA pour un troisième mandat

Le SNIAA, Syndicat National des Ingrédients Aromatiques Alimentaires, fédère et représente 95% des entreprises de l’aromatique alimentaire français, soit aujourd’hui une soixantaine d’entreprises, dont 90% sont des PME. La profession de l’aromatique alimentaire a élu ses Président, Vice-Président et Trésorier. Eric Angelini, Vice-Président Affaires Réglementaires V. Mane Fils, a été réélu Président du SNIAA à l’unanimité. Il entame son …

Eric Angelini, réélu Président du SNIAA pour un troisième mandat
Le SNIAA, Syndicat National des Ingrédients Aromatiques Alimentaires, fédère et représente 95% des entreprises de l’aromatique alimentaire française.

Le SNIAA, Syndicat National des Ingrédients Aromatiques Alimentaires, fédère et représente 95% des entreprises de l’aromatique alimentaire français, soit aujourd’hui une soixantaine d’entreprises, dont 90% sont des PME.
La profession de l’aromatique alimentaire a élu ses Président, Vice-Président et Trésorier.
Eric Angelini, Vice-Président Affaires Réglementaires V. Mane Fils, a été réélu Président du SNIAA à l’unanimité. Il entame son 3ème mandat de Président avec un objectif «continuer à s’appuyer sur la richesse et l’expertise de la profession pour nous faire progresser collectivement et valoriser ainsi nos métiers et nos produits». Xavier Pontheaux, Président de Guedant, a également été réélu Trésorier.
Jean-Loïc Metayer, Président de Metarom France, a été élu Vice-Président pour un premier mandat. Dynamique chef d’entreprise, il voit dans son mandat «l’opportunité de toujours mieux représenter les PME qui sont majoritaires dans notre profession». L’Assemblée Générale 2018 a également vu du mouvement au sein des instances dirigeantes du SNIAA (le Bureau Directeur, équivalent d’un Conseil d’Administration).
Côté administrateurs, l’entreprise Payan Bertrand intègre le Bureau Directeur. Vincent Proal, Directeur Général de l’entreprise, s’en félicite «nous pourrons apporter notre vision de PME et de spécialiste de la transformation des matières premières aromatiques».
C’est donc une équipe en partie renouvelée qui dirigera le SNIAA sur les trois prochaines années. Leur souhait collectif : «poursuivre le travail déjà engagé et contribuer à faire du SNIAA et de la profession un exemple d’excellence, tant en matière réglementaire qu’en matière de communication».
L’occasion également de faire le point sur la profession qui évolue également depuis quelques années dans un climat plus incertain, notamment avec des mesures d’interdiction ou de restriction d’utilisation de certaines substances aromatisantes qui pour autant été jugées d’usage sûr par l’industrie.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend