Aller directement au contenu

Escherichia coli, déjà trois morts !

Et le bilan pourrait s’alourdir. L’Allemagne est en proie à des cas de contamination à la bactérie Escherichia coli. Trois personnes sont décédées en Allemagne suite à la consommation d’aliments contaminés, deux femmes de 80 ans et une jeune femme. Il ne s’agit pas d’E.coli O157 : H7, mais vraisemblablement d’une souche non identifiée proche d’E.coli 0104

Et le bilan pourrait s’alourdir. L’Allemagne est en proie à des cas de contamination à la bactérie Escherichia coli. Trois personnes sont décédées en Allemagne suite à la consommation d’aliments contaminés, deux femmes de 80 ans et une jeune femme. Il ne s’agit pas d’E.coli O157 : H7, mais vraisemblablement d’une souche non identifiée proche d’E.coli 0104, selon la clinique universitaire de Hambourg qui a analysé les premiers échantillons prélevés. Environ 400 cas ont été confirmés par les autorités sanitaires allemandes en deux semaines seulement, principalement des jeunes femmes, alors que d’ordinaire la bactérie affecte majoritairement des enfants.

Cette propagation rapide inquiète tout particulièrement les autorités sanitaires. Actuellement, plus de 100 patients infectés à cette EHEC, pour E.coli enterohémorragique, sont hospitalisés. La bactérie tueuse provoque la “dysenterie-like”, une diarrhée sanglante, des crampes graves et de la fièvre. Les complications peuvent être mortelles. L’origine de la contamination n’est toujours pas connue. Généralement, E.coli est transmis par des aliments contaminés tels que la viande crue ou insuffisamment cuite, les fruits et légumes crus et les produits au lait cru. Les autorités allemandes enquêtent sur la source de cette éclosion suggérant certains fruits ou légumes provenant de champs fertilisés au fumier. L’Institut de veille sanitaire (Invs) tente de rassurer les français : « Pour l’heure aucun cas n’a été signalé en France, ni dans les autres pays limitrophes de l’Allemagne. Il pourrait cependant y avoir des personnes malades parmi les français ayant effectué un séjour en Allemagne ces dernières semaines ou parmi les allemands actuellement présents en France ».

L’INVS vient de publier un bulletin sur le sujet disponible ici.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend