Aller directement au contenu

Euralis : fermeture d’une usine de défibrage de chanvre

Agrofibre va fermer ses portes en juin. L'usine de défibrage de chanvre, créée en 2006 pour la coopérative Euralis, compte actuellement huit salariés.

Agrofibre va fermer ses portes en juin. L’usine de défibrage de chanvre, créée en 2006 pour la coopérative Euralis, compte actuellement huit salariés. Implantée sur la zone de Masquères, à Cazères, dans le Comminges (sud de la Haute-Garonne), elle avait été inaugurée en mai 2008 et se concentre sur la première transformation du chanvre, afin de produire de la fibre et de la chènevotte (bois de tige du chanvre), destinés à des clients de deuxième transformation, rappelle l’Usine Nouvelle. 
 

Un million d’euros de pertes par an

Euralis avait investi 7,5 millions d’euros dans cette usine. L’objectif était de développer une nouvelle filière agro-industrielle autour de la valorisation du chanvre, mais les rendements et les revenus des adhérents sont finalement trop faibles, six ans plus tard. L’usine a d’ailleurs largement sous-exploitée en 2013. « Depuis plusieurs années, les pertes d’exploitation sont de l’ordre de 1 million d’euros par an », souligne Mathieu Arlaud, directeur du site, dans l’Usine Nouvelle.
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend