Aller directement au contenu

Feu vert de la Chine pour exporter de la charcuterie française

Jambon, saucisson sec et lardons français débarquent en Chine ! Trois sociétés françaises ont l’autorisation d’exporter vers le pays.

Feu vert de la Chine pour exporter de la charcuterie française
Brocéliande, les Salaisons et conserves du Rouergues et Haraguy peuvent enfin exporter leurs produits en Chine.

Excellente nouvelle ! La charcuterie française s’exporte enfin en Chine ! Trois producteurs tricolores sont autorisés à exporter leurs produits vers l’Empire du Milieu. La nouvelle est signée du ministère des Affaires Etrangères et du ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, il aura tout de même fallu plus d’un an de négociations pour y parvenir.

« Nous saluons la décision des autorités sanitaires chinoises d’autoriser trois producteurs français de charcuterie à exporter vers la Chine », peut-on lire dans le communiqué de la diplomatie française qui se félicite de cet accord ! On en parlait tout de même depuis une année. Le travail a payé et il faut dire que la nouvelle est belle.

Brocéliande, les Salaisons du Rouergues et Haraguy en Chine

La charcuterie française a enfin obtenu le précieux agrément qui lui permettra d’exporter ces produits sur le marché chinois, en pleine expansion. Trois entreprises pourront exporter leurs produits dans les prochaines semaines et sept autres sociétés devraient recevoir ultérieurement cette autorisation.

Les trois entreprises concernées sont les Salaisons et Conserves du Rouergues qui produisent principalement du saucisson sec dans l’Aveyron, Brocéliande (Cooperl Arc Atlantique) qui fabrique essentiellement du jambon cuit dans le Calvados, et Haraguy (Groupe Delpeyrat), producteur de jambon de Bayonne.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend