Aller directement au contenu

Filières porcine et bovine : envolée des prix.

Les prix du porc et de la viande bovine atteignent des records sur l’année 2012, principalement à cause de la flambée du coût de l’alimentation animale. En effet,  au mois d’août, les prix à la production ont augmenté de 2,1 %, avec des hausses importantes du maïs et du blé.

Les prix du porc et de la viande bovine atteignent des records sur l’année 2012, principalement à cause de la flambée du coût de l’alimentation animale. En effet,  au mois d’août, les prix à la production ont augmenté de 2,1 %, avec des hausses importantes du maïs et du blé.
Les éleveurs porcins accusent aussi une baisse de rentabilité qui s’est répercutée sur la production, en recul, alors que la demande reste constante. Dans le même temps, l’obligation de mise aux normes des installations au 1er janvier 2013 a poussé de nombreux éleveurs à fermer leurs élevages, impactant directement sur la baisse de production.

 

De même, les éleveurs de bovins qui ont réduit progressivement leur cheptel voient le prix des gros bovins croître de près de 20 %. Par rapport à leur plus bas niveau en 2009, les prix sont supérieurs de 30 points.

La seule solution pour que les marges des éleveurs ne s’effondre pas davantage et de demander aux transformateurs et aux distributeurs de répercuter cette hausse sur le prix de l’alimentation. Le consommateur devrait donc être celui qui supportera l’absence de régulations des marchés des matières premières agricoles…

 

Sources : agro-media.fr, web-agri.fr, TNC – agrisalon.com

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend