Aller directement au contenu

Fleury Michon s’hispanise.

Alors que Fleury Michon prévoit la construction en Espagne d’une usine de plats cuisinés,opérationnelle fin 2007, en s’associant à Martinez Loriente, la construction de son usine à Cambrai est différée d’un an. Ce retard est dû aux trop faibles ventes des plats cuisinés familiaux et des plateaux repas pour les compagnies aériennes. Le site vendéen du groupe, quant à …

Alors que Fleury Michon prévoit la construction en Espagne d’une usine de plats cuisinés,opérationnelle fin 2007, en s’associant à Martinez Loriente, la construction de son usine à Cambrai est différée d’un an. Ce retard est dû aux trop faibles ventes des plats cuisinés familiaux et des plateaux repas pour les compagnies aériennes. Le site vendéen du groupe, quant à lui, profitera d’un investissement de 20 millions d’euros.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend