Aller directement au contenu

Food Processing Equipment compte sur le mariage de Kaufler et SMO International pour booster sa compétitivité

Le groupe Food Processing Equipment compte la fusion de Kaufler et de SMO International pour booster sa compétitivité dans le process agroalimentaire.

Food Processing Equipment compte sur le mariage de Kaufler et SMO International pour booster sa compétitivité
Le groupe Food Processing Equipment compte la fusion de Kaufler et de SMO International pour booster sa compétitivité dans le process agroalimentaire.

Le groupe Food Processing Equipment né à l’automne dernier de la fusion de Kaufler, spécialiste de la conception/fabrication de machines et de procédés destinés aux salaisons et de SMO International, expert de la conception/construction d’équipements de surgélation et de refroidissement en continu pour booster sa compétitivité dans le process agroalimentaire.

Le groupe Food Processing Equipment constitué en octobre 2014 après l’union de Kaufler, spécialiste de la conception/fabrication de machines et de procédés destinés aux salaisons et de SMO International, expert de la conception/construction d’équipements de surgélation et de refroidissement en continu est désormais en capacité de répondre aux attentes et demandes des industriels de l’agroalimentaire et entend bien séduire les géants de l’industrie agroalimentaire.

Un process agroalimentaire sur mesure pour chaque client

La compétitivité de Food Processing Equipment pourrait passer cette volonté d’apporter une réponse sur mesure à chaque client et par la même occasion, cela pourrait être la clé pour Food Processing Equipment qui entend bien devenir leader des secteurs de la transformation et de la surgélation/refroidissement et de conquérir le Moyen-Orient, coeur de cible du groupe.

1 million d’euros par an d’investissements pour l’innovation

Le process agroalimentaire passe aussi par l’innovation. Pour briller dans le domaine, Food Processing Equipment met les moyens :1 million d’euros par an d’investissements dans la recherche pour l’innovation vont être injectés. Avec 50 salariés, le groupe entend bien continuer son expansion et peser parmi les squales du process et de l’usinage.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend