Aller directement au contenu

Fruits/Légumes : entre la France et l’Espagne, c’est la guerre !

Les producteurs français de fruits et légumes sont très remontés contre leurs homologues espagnols et le font savoir, à l’occasion d’une manifestation organisée à la barrière d’autoroute du Boulou, dans les Pyrénées-Orientales. Ce qu’ils dénoncent, ce sont les plantations de vergers subventionnées

Les producteurs français de fruits et légumes sont très remontés contre leurs homologues espagnols et le font savoir, à l’occasion d’une manifestation organisée à la barrière d’autoroute du Boulou, dans les Pyrénées-Orientales. Ce qu’ils dénoncent, ce sont les plantations de vergers subventionnées qui permettent à l’Espagne de produire largement plus qu’elle ne consomme. Et de fait d’inonder le marché français de ses produits à bas prix. Gérard Majoral, producteur et délégué des organisations syndicales du département, explique : « Les espagnols ont massivement planté. Dans la région de Lerida, on peut estimer que le potentiel de récolte est aujourd’hui supérieur à celui de la France. Ce grand verger qui arrive cette année en pleine production peut donner jusqu’à 300 000 tonnes (250 000 tonnes en France) de pêches. Ces plantations ont été subventionnées par l’Europe ». Autre point de discorde : les mesures communautaires de retrait et de compensation accordées à Madrid dans l’attente d’une potentielle prime d’arrachage des pêchers subventionnés. Enfin, ils dénoncent également les pratiques liées aux emballages, qui permettent à des négociants de faire passer des pêches espagnoles à des prix peu élevés pour des pêches françaises en cagette.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend