Aller directement au contenu

Grelotter au rayon frais de son supermarché, bientôt un lointain souvenir !

La grande distribution s’est engagée hier à baisser sa facture énergétique. Et dans un même temps, à éviter que nous ne grelottions en allant chercher notre fromage au rayon frais. En effet, trois quarts des 700 km de linéaires composés de meubles frigorifiques dans les rayons frais seront équipés de portes vitrées d’ici 2020.

La grande distribution s’est engagée hier à baisser sa facture énergétique. Et dans un même temps, à éviter que nous ne grelottions en allant chercher notre fromage au rayon frais. En effet, trois quarts des 700 km de linéaires composés de meubles frigorifiques dans les rayons frais seront équipés de portes vitrées d’ici 2020. Les 25% restants concernent des produits à très forte rotation pour lesquels la porte resterait ouverte en permanence.

 

Cette mesure permettra aux magasins de faire baisser leur facture d’électricité de 20%, sachant qu’actuellement les meubles frigorifiques représentent 40% de la consommation énergétique des supers et des hypermarchés. Autrement dit, la quantité de CO2 économisée représentera l’équivalent de 350 000 voitures.

De plus, cela leur permettra également d’éviter à terme des pénalités par le biais des Certificats d’Economie d’Energie (CEE).

 

Du côté des distributeurs, l’investissement n’est pas minime : 1 000€ par mètre de linéaire. Il leur faudra normalement six à sept ans donc pour rentabiliser ces nouvelles portes vitrées.

La Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) a signé lundi 16 une convention d’engagement avec la ministre de l’Ecologie engageant huit enseignes : Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Francap, Monoprix, Simply Market et Système U.

Nathalie Kosciusko-Morizet a affirmé : « C’est du bon sens. Est-ce que chez vous, vous laissez la porte du réfrigérateur ouverte ? C’est ce qu’on fait dans tous les supermarchés ». Elle a ajouté : « C’est incroyable ce qu’on gâche ! », avant d’arguer : « Cela ajoute pas mal de confort, pour les gens qui y travaillent et pour les consommateurs. On laisse ouvert car on se dit qu’on va prendre plus facilement un yaourt. Il ne faut pas prendre les clients pour des cruches ».  

Intermarché devrait aussi signer rapidement, mais le hard-discount n’est pour l’instant pas concerné par la mesure.

 

Alors, fini le pull polaire au rayon frais ? « L’expérimentation a montré que cela permettait d’augmenter de 3 à 5 °C la température ambiante. C’est encore plus sensible l’été », explique Philippe Joguet, responsable développement durable de la FCD. Une bonne nouvelle !

 

Prochain projet du ministère de l’Ecologie : faire éteindre les éclairages nocturnes des néons des centres commerciaux : « On se dit que, jusqu’au cœur de la nuit, on va marteler le nom de l’enseigne. C’est idiot, c’est prendre les consommateurs pour des autruches », a déploré Nathalie Kosciusko-Morizet.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend