Aller directement au contenu

Le Groupe Lactalis conclut un accord avec les organisations de producteurs

Lors d’une nouvelle réunion autour du Préfet de la Mayenne, le Groupe Lactalis a conclu un accord avec les organisations de producteurs. Le Groupe Lactalis démontre ainsi dans cet accord sa volonté d’apporter son soutien aux producteurs de lait dont les difficultés sont réelles.

Le Groupe Lactalis conclut un accord avec les organisations de producteurs
Lors d’une nouvelle réunion autour du Préfet de la Mayenne, le Groupe Lactalis a conclu un accord avec les organisations de producteurs. Le Groupe Lactalis démontre ainsi dans cet accord sa volonté d’apporter son soutien aux producteurs de lait dont les difficultés sont réelles.

« Le prix du lait négocié par le Groupe Lactalis pour les prochains mois est largement supérieur à son environnement économique et à ses principaux concurrents coopératifs, dont la répartition d’activités est proche de la nôtre. Ce prix du lait permet de donner une perspective de 300€/1000 litres sur la fin de l’année 2016 » a indiqué Michel Nalet, porte-parole du Groupe Lactalis.

Alors que depuis le début de la crise, Lactalis a toujours indiqué que le prix du mois de juillet n’était et ne serait pas représentatif du prix de l’année, le Groupe Lactalis veut désormais jouer l’apaisement en se basant sur un prix du lait unique à la différence des coopératives qui ont mis en place des prix A et B, rendant ainsi les comparaisons difficiles.

Un soutien de 150 millions d’euros en 2016

Ce nouveau pas franchi par le Groupe Lactalis représente un soutien d’environ 150 millions d’euros en 2016 par rapport à ses engagements contractuels. Cet effort est conditionné à une véritable prise de conscience de l’ensemble des acteurs de la filière de cette nécessaire augmentation du prix du lait et de sa répercussion sur les conditions tarifaires négociées avec ses principaux clients. Cela implique par conséquence une pacification des relations tripartites producteurs / industriels / distributeurs assise sur la confiance et la responsabilité. Par ailleurs, l’enjeu de la filière laitière française reste posé et le Groupe Lactalis demande qu’une réflexion globale sur la pérennité de la Laiterie France soit ouverte.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend