Aller directement au contenu

Hausse du prix du lait et négociations salariales.

Les sept usines Candia, du groupe SODIAAL, ont débuté jeudi dernier un mouvement syndical en signe de protestation face à la proposition patronale concernant les négociations salariales. Tous les jours, entre midi et 14h, les salariés de Candia sont invités à quitter leurs postes de travail.

Les sept usines Candia, du groupe SODIAAL, ont débuté jeudi dernier un mouvement syndical en signe de protestation face à la proposition patronale concernant les négociations salariales. Tous les jours, entre midi et 14h, les salariés de Candia sont invités à quitter leurs postes de travail. L’objet de discorde le voici : l’an passé les salariés de Candia avaient accepté une augmentation salariale de 1%, en raison de la crise économique, mais cette année, prétextant la hausse des prix du lait, la direction ne propose qu’une augmentation de 30€ pour les salaires inférieurs à 1500€ bruts mensuels et 1,7% pour les autres salaires. Et ce applicable qu’au 1er juin 2011 déplore la CFDT, syndicat à l’origine du mouvement. Les syndicats réclament une augmentation immédiate de 50€ pour l’ensemble des salariés suivie d’une hausse de 1,6% au 1er juillet 2011. Avec une progression de 8% en janvier 2011 du prix du lait, faisant suite à une augmentation annuelle de 9,4% en 2010, les négociations salariales s’annoncent houleuses.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend