Aller directement au contenu

Heineken restructure en France.

Avec la vente d’une unité à Saint-Omer et la fermeture de la brasserie Fischer à Schiltigheim d’ici à 2009 (transfert de production sur le site de l’Éspérance dans la même ville), le brasseur néerlandais préfère concentrer son activité en investissant 124 millions d’euros en trois ans sur les sites restants (Mons-en-Baroeul, Schiltigheim et Marseille).

Avec la vente d’une unité à Saint-Omer et la fermeture de la brasserie Fischer à Schiltigheim d’ici à 2009 (transfert de production sur le site de l’Éspérance dans la même ville), le brasseur néerlandais préfère concentrer son activité en investissant 124 millions d’euros en trois ans sur les sites restants (Mons-en-Baroeul, Schiltigheim et Marseille).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend