Aller directement au contenu

Hénaff renouvelle son packaging avec succès.

Les efforts fournis par le fabricant breton Hénaff en 2011 pour séduire de nouveaux adeptes semblent porter ses fruits. En effet, la PME agroalimentaire réalise des progressions supérieures à la tendance du marché avec +5,2% de CA.

Les efforts fournis par le fabricant breton Hénaff en 2011 pour séduire de nouveaux adeptes semblent porter ses fruits. En effet, la PME agroalimentaire réalise des progressions supérieures à la tendance du marché avec +5,2% de CA.

Outre l’amélioration de ses recettes et l’apparition de sa gamme bio, l’innovation faite en 2011 sur les packagings semble payante. Ses verrines en verre recouvertes d’un habillage en plastique rétractable avec l’utilisation d’un code couleur valorisent ses produits. On y retrouve notamment la terrine de campagne Label Rouge ainsi que la terrine de campagne et les rillettes Bio.

Le consommateur peut rapidement identifier la segmentation avec le vert pour le bio, le rouge pour les « Classiques » et le gris et or pour les « Gourmets ». Le produit est visible par un bandeau transparent dans l’habillage.

Ce renouveau dans le packaging ne s’arrête pas là, on constate une diversification des formats dans le segment des pâtés et rillettes. Un autre produit phare de Hénaff, les saucisses, n’est pas en reste avec l’apparition d’un emballage mono-matériau en PET.

Le travail effectué sur la charte graphique et les matériaux permet à la marque historique du pays bigouden de rester dynamique sur son marché et de conquérir de nouveaux clients.

 

Source : agro-media.fr avec Emballage Digest

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend