Aller directement au contenu

Heureusement, il y a Findus !

Findus vient de livrer ses résultats annuels, qui sont très enthousiasmants. En effet, comme se félicite Matthieu Lambeaux, directeur général pour l’Europe du Sud, « Findus continue de faire mieux que le marché » ! Autrement dit, alors que le marché du surgelé progresse de 2%, le groupe a pour sa part affiché une croissance de son chiffre d’affaires …

Findus vient de livrer ses résultats annuels, qui sont très enthousiasmants. En effet, comme se félicite Matthieu Lambeaux, directeur général pour l’Europe du Sud, « Findus continue de faire mieux que le marché » ! Autrement dit, alors que le marché du surgelé progresse de 2%, le groupe a pour sa part affiché une croissance de son chiffre d’affaires de 8% sur son dernier exercice annuel. Le dirigeant ajoute que : « sur cinq ans, nous avons délivré 55% de croissance ! C’est rare dans l’univers des marques ». Findus espère ainsi un chiffre d’affaires d’environ 210 M€ cette année en France, contre 195 M€ l’année dernière.

La marque de surgelés obtient de belles performances dans l’hexagone, avec notamment 8,5% de parts de marché en valeur, soit le double de leurs parts d’il y a dix ans (4,3%). Une forte progression qui permet à Findus de devancer ses concurrents du rayon surgelés : Nestlé, Marie, McCain, Charal, Bonduelle… Mais le groupe va plus loin et vise 10% d’ici deux ans et 15% par la suite. La stratégie privilégiée par Findus est donc de privilégier sa croissance organique au détriment des fusions/acquisitions, comme l’explique Matthieu Lambeaux : « le marché se consolide très doucement, sans acquisitions, mais de façon organique ».

Il faut dire qu’en ce moment la concurrence est peu rude, étant donné que Nestlé a décidé d’arrêter de produire une partie de la gamme Maggi, notamment dans le secteur des plats cuisinés ; décision à propos de laquelle le dirigeant de Findus s’est dit « interloqué ». De même, personne ne sait ce qu’il adviendra de le marque Marie, reprise par LDC il y a quelques mois, étant donné que les nouvelles stratégies à son propos n’ont pas encore été définies.

Findus, pour sa part, a choisi d’investir sur ses usines et ses gammes de produits.

  • Ainsi, nous vous en parlions avant-hier, 9 millions d’euros seront investis sur le site de Boulogne-sur-Mer en échange de concessions de la part des salariés. Le groupe prévoit également l’embauche de 50 salariés sur ce site.
  • Findus mise enfin sur les innovations, étant donné qu’en 2010 44% des ventes ont été réalisées grâce aux produits lancés depuis 2004. En 2011, 6% du chiffre d’affaires du groupe, soit 210 M€, ont été obtenus grâce aux innovations. Parmi les innovations qui seront développées par le spécialiste des surgelés, les portionnables sont à l’honneur. Ainsi, des légumes, des poissons et des pâtes cuisinées seront développés sous ce format. Findus lancera en septembre deux produits cuisinés à base de pâtes : bolognaise et poulet-curry, sous forme de portions et à un prix accessible de 3,90€ pour 2x300g. Il espère bien ainsi concurrencer les pasta box des rayons frais.
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend