Aller directement au contenu

« Historique » G20 !

Le G20 agricole se tenait les 22 et 23 juin 2011 à Paris. Les enjeux étaient importants, notamment pour la France qui espérait l’adoption d’un plan d’action pour lutter contre la volatilité des prix agricoles par l’ensemble des pays présents. Finalement, un accord « historique » a été trouvé et la quasi-totalité des mesures proposées ont été bien reçues …

Le G20 agricole se tenait les 22 et 23 juin 2011 à Paris. Les enjeux étaient importants, notamment pour la France qui espérait l’adoption d’un plan d’action pour lutter contre la volatilité des prix agricoles par l’ensemble des pays présents. Finalement, un accord « historique » a été trouvé et la quasi-totalité des mesures proposées ont été bien reçues par les autres pays.

Ainsi, une nouvelle banque de données internationale, Amis, va bientôt voir le jour. Elle rassemblera des informations sur la production, la consommation et les stocks de produits agricoles des différents pays, favorisant ainsi la transparence des marchés. Elle sera hébergée par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, la FAO. Un « Forum de réaction rapide » sera également mis en place afin de coordonner les politiques de marchés en cas de crise alimentaire. Les membres du G20 ont reconnu « l’importance d’une augmentation significative de la production et de la productivité agricoles » en tenant compte « d’une utilisation durable des ressources naturelles ».

La régulation des marchés financiers est la seule proposition évoquée par la France qui n’ait pas été adoptée. En effet, ce dossier sensible sera transmis aux ministres des Finances des pays du G20, peut-être plus à même de s’en charger. Ainsi, ce n’est pas un refus, mais un simple report de cette question.

Bruno Le Maire, qui semblait inquiet avant l’ouverture du G20, s’est félicité de son résultat : « nous jetons les bases de la nouvelle agriculture mondiale, une agriculture qui sera durable, une agriculture qui sera solidaire, une agriculture dont les marchés seront régulés ». Les chambres d’agriculture françaises ont chaudement accueilli ces déclarations, « qui [ont] rétabli l’agriculture à leur juste place stratégique ». Idem pour le Copa-Cogeca. La FNSEA a jugé ce nouvel accord « très positif ». Les réactions des ONG sont bien plus mitigées. Ainsi, Peuples Solidaires-Action Aid considère que les mesures prises ne permettront pas d’enrayer « une nouvelle crise alimentaire imminente ».

La vidéo du discours d’ouverture du G20 de Nicolas Sarkozy est en ligne dans notre section Les Médias de l’Agro et pour de plus amples informations sur les mesures prises pendant le G20 le communiqué de presse est disponible.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend