Aller directement au contenu

Industrie agroalimentaire : l’association des entreprises des glaces est née

Une association professionnelle dédiée au secteur innovant des glaces en France.

Industrie agroalimentaire : l’association des entreprises des glaces est née
Une association professionnelle dédiée au secteur innovant des glaces en France.

Sept entreprises dont le cœur de métier est la fabrication de glaces alimentaires, crèmes glacées et sorbets, se regroupent au sein de l’Association des entreprises des glaces. Représentant plus de 70 % du chiffre d’affaires du marché des glaces en France , cette nouvelle organisation professionnelle devient le référent du secteur auprès des médias et des pouvoirs publics afin de faciliter les échanges avec les professionnels.

En 2015, le secteur des glaces a été particulièrement dynamique (+8%) grâce à une météo estivale favorable et à la grande capacité d’innovation des entreprises. Une nouvelle association professionnelle représentative du secteur des glaces Créée début juin 2016, l’Association des entreprises des glaces est composée de 7 membres fondateurs, des entreprises de tailles diverses implantées en France et représentant plus de 2 300 emplois directs : General Mills France, Les Délices du Valplessis, Les Glaces Thiriet, Nestlé Grand Froid, Rolland R&R Ice cream France, Unilever et YSCO. Le portefeuille de produits des adhérents de l’Association des entreprises des glaces recouvre l’ensemble de l’offre de produits et de spécialités existant sur le marché : bacs, vrac, pots, bâtonnets, coupes, spécialités à partager, etc.

Cette nouvelle organisation s’articule autour des produits et de leurs spécificités et vise particulièrement à créer un environnement propice au partage des évolutions réglementaires, scientifiques et sociétales susceptibles d’avoir un impact sur le secteur. « Préserver et valoriser nos savoir-faire de glaciers, créer un espace de partage propice au développement du secteur et attractif pour de nouveaux adhérents, continuer de proposer aux consommateurs des produits de qualité et des innovations en phase avec les évolutions sociétales, tels sont les enjeux de notre Association pour les années à venir », déclare Sylvie Galliaerde, Présidente de l’Association des entreprises des glaces.

Hors artisanat et circuits spécialisés

En 2015, le marché global des glaces en France est estimé à plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires en grandes surfaces alimentaires (hors artisanat et circuits spécialisés), avec plus de 50 % réalisé pendant la période estivale (juin-juillet-août)2. Ce chiffre d’affaires est en constante augmentation depuis une décennie (+2% en moyenne par an), une croissance exceptionnelle ayant été réalisée en 2015 (+8 %) en raison d’une météo estivale favorable. A moyen terme, la capacité d’innovation et de créativité des entreprises leaders, représentées au sein de l’Association, constitue un levier indéniable de progression du secteur. Ainsi, la quasitotalité du dynamisme du secteur (90 %) est lié aux produits innovants. Pour répondre aux besoins des consommateurs, plus de 70 nouvelles références sont lancées chaque année, tous segments confondus.

La glace : un produit « plaisir » consommé par 8 ménages sur 10

En France, 8 ménages sur 10 ont consommé au moins un produit du secteur en 20155. La consommation annuelle de glaces en France est d’environ 6 litres per capita. Les consommateurs de glaces sont à la recherche de produits d’indulgence présentant une réelle diversité de composition et de goût, à l’image de la richesse culturelle française des desserts. Le développement des spécialités glacées individuelles met ainsi l’accent sur la recherche du caractère occasionnel de cette consommation. Les spécialités plébiscitées sont les formats individuels, les bâtonnets suivis par les cônes puis les mini-cups. D’un point de vue nutritionnel, selon l’Observatoire de la Qualité de l’Alimentation (Oqali), « Globalement les glaces sont peu contributrices aux apports en sucres et en lipides de la population française ». Une contribution significative à la connaissance des produits par les consommateurs doit être poursuivie, notamment à travers un étiquetage nutritionnel informatif et pertinent ainsi qu’une participation aux études de suivi et débats mis en place par les autorités nationales.

« Afin de mener à bien ses missions, l’Association des entreprises des glaces entend prendre part aux réseaux des industries alimentaires aux niveaux national et européen. Elle est ainsi membre de l’ANIA (Association nationales des industries alimentaires) et d’EUROGLACES, association européenne des industries des glaces », conclut Sylvie Galliaerde.

Sylvie Galliaerde est présidente de l’Association des entreprises des glaces. Esther Kalonji en est la Secrétaire Générale.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend