Aller directement au contenu

Industries agroalimentaires, la région PACA affiche la bonne santé de ses exportations.

La Fédération Régionale des Industries Agro-Alimentaires de Provence-Alpes-Côte d'Azur communique sur les bons résultats à l'export des entreprises agroalimentaires de la région.

La Fédération Régionale des Industries Agro-Alimentaires de Provence-Alpes-Côte d’Azur communique sur les bons résultats à l’export des entreprises agroalimentaires de la région.

« Les exportations agroalimentaires de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur présentent des résultats 2011 très satisfaisants, avec un Chiffre d’Affaires qui frise désormais les 1,3 milliards d’euros. Les statistiques annuels douanières des produits des IAA (Industries Agro Alimentaires) affichent en effet de belles progressions des ventes à l’international : + 19% par rapport à 2010 (croissance supérieure à celle au niveau national : +13 %). »

La FRIAA insiste notamment sur la « croissance impressionnante » des ventes de boissons à l’étranger : 511 Millions d’euros, + 32% par rapport à 2010.

Les boissons ne sont pas les seules à progresser de manière significative,. En effet, « les exportations de produits alimentaires hors boissons progressent également : 755 Millions d’euros, + 11% par rapport à 2010 ; avec notamment une progression de + 9% pour les produits alimentaires divers (produits les plus élaborés) qui pèsent 40% du volume de ces exportations. »

« Les pays européens et les Etats-Unis sont les principaux débouchés à l’export de l’industrie agroalimentaire régionale. Les 3 plus gros exportateurs de la région sont des poids lourds de la filière : Coca Cola Midi (qui fabrique le concentré de coca cola et qui se place au 5ème rang régional et au 179ème rang au niveau national, tous secteurs d’activité confondus), Mc Cormick (Epices) et Naturex (Aromes, Ingrédients).

Toutefois, la FRIAA précise également que ces débouchés internationaux « restent encore trop secondaires pour les nombreuses PME régionales, aussi bien d’ailleurs que pour les PME françaises. En effet, face aux 200 000 PME allemandes et 170 000 PME italiennes engagées à l’export, moins de 100 000 PME françaises sont présentes sur les marchés étrangers. »

La FRIAA conclut que, « à l’heure ou la France affiche un déficit record de sa balance commerciale, l’agroalimentaire reste un des rares pôles d’excellence de l’industrie régionale et nationale. Mais on doit cependant pondérer ces bons résultats en constatant hélas que les entreprises agroalimentaires manquent de compétitivité face à leurs concurrents internationaux. »


Source : agro-media.fr avec le communiqué de la FRIAA

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend