Aller directement au contenu

Ingredia annonce le démarrage de sa chaire industrielle ProteinoPepS

Cette chaire industrielle a pour objectif la production et le transfert de connaissances afin de maitriser la transformation des protéines laitières en vue de leur conférer des nouvelles propriétés fonctionnelles et/ou biologiques. En septembre 2021, l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) sélectionnait le projet ProteinoPepS, porté par Ingredia et INRAE. Le lancement de la chaire marque l’arrivée de l’ingénieure …

Ingredia annonce le démarrage de sa chaire industrielle ProteinoPepS
Cette chaire industrielle a pour objectif la production et le transfert de connaissances afin de maitriser la transformation des protéines laitières en vue de leur conférer des nouvelles propriétés fonctionnelles et/ou biologiques.

Cette chaire industrielle a pour objectif la production et le transfert de connaissances afin de maitriser la transformation des protéines laitières en vue de leur conférer des nouvelles propriétés fonctionnelles et/ou biologiques. En septembre 2021, l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) sélectionnait le projet ProteinoPepS, porté par Ingredia et INRAE. Le lancement de la chaire marque l’arrivée de l’ingénieure projet Amélie Heliot qui assurera l’animation de la chaire et la coordination des différents projets. La prochaine étape consistera à l’accueil de la première doctorante qui travaillera sur la processabilité et biodisponibilité des minéraux. Pour rappel, la Chaire industrielle ProteinoPepS, c’est un financement de 700k€ par Ingredia, un abondement de l’ANR à hauteur de 630 k€, le recrutement de 3 doctorants, 8 masters et 4 années de contrats postdoctoraux, le tout sur une durée de 4 ans. Un comité de valorisation sera créé et aura pour vocation de communiquer les différents niveaux de résultats auprès des scientifiques de la filière et du grand public.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend