Aller directement au contenu

Interview exclusive à propos du salon IPA.

Le salon IPA, dédié au process et au conditionnement alimentaires, ouvrira ses portes du 21 au 25 octobre 2012. Agro-media.fr a interviewé en exclusivité pour vous Valérie Dissaux, la responsable communication et promotion du salon, qui nous présente les principales innovations de cette édition 2012. 

Le salon IPA, dédié au process et au conditionnement alimentaires, ouvrira ses portes du 21 au 25 octobre 2012. Agro-media.fr a interviewé en exclusivité pour vous Valérie Dissaux, la responsable communication et promotion du salon, qui nous présente les principales innovations de cette édition 2012.

 

Pourriez-vous brièvement nous présenter le salon IPA  ?

 IPA est le salon International du Process et du Conditionnement Alimentaire, qui se déroule tous les deux ans à Paris.

 Le salon fut crée en 1968 et s’est tenu  conjointement au salon Emballage pendant de nombreuses éditions. Depuis 2010, IPA a lieu aux côtés du SIAL, salon International de l’Alimentation, au parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte.

Pourquoi le salon s’appelle-t-il aussi « The Global Food Factory » ?

Nous avons décidé de changer notre charte graphique et notre orientation en matière de communication depuis que nous nous tenons avec le SIAL. Nous voulions transcrire les complémentarités qui existent entre nos deux salons au travers de nos baselines : IPA « The global food factory » représente l’amont du SIAL » The global Food Marketplace ». Le rapprochement d’IPA et du SIAL permet de proposer une offre complète à l’ensemble de la filière agroalimentaire, depuis les machines et solutions pour les usines jusqu’aux produits finis.

Nous avons également fait le choix d’une communication en anglais car le salon est fortement international : 45% de nos exposants et visiteurs viennent de l’étranger.

Quelles animations sont proposées lors du salon ?

Le salon IPA organise deux animations majeures :

  • le concours IPA de l’innovation, qui récompense la technologie de nos exposants,
  • et le Forum Innovation Recherche, durant lequel les experts nationaux (issus de l’INRA, de l’ACTIA, d’AgroParisTech…) traitent des avancées technologiques et présentent l’étendue de leurs recherches sur l’agroalimentaire et génie des procédés.

De plus, nous allons proposer cette année, une animation sur le développement durable appliqué aux industries agro-alimentaires. Sur un espace de 200m², nous mettrons en scène une usine éco-responsable, équipée des avancées de demain. Nous prenons exemple sur une entreprise réelle, Le Sojami, créée par l’Agropole et inaugurée en fin d’année 2011. Il s’agit de l’une des premières éco-usines de France. Le Sojami fabrique des produits à base de soja lacto-fermentés et applique une démarche de développement durable globale, de la réhabilitation des bâtiments jusqu’au produit fini.
Notre animation de l’usine de demain permet de proposer aux industriels de l’agroalimentaire des pistes pour investir durablement tout en restant compétitifs pour le futur.

Combien d’exposants et de visiteurs sont attendus sur le salon ?

En 2012, nous attendons 600 exposants et 40 000 visites sur cinq jours. Nous aurons cette année des entrées communes avec le SIAL afin de proposer à nos visiteurs que sont les industriels de l’agroalimentaire l’offre la plus complète possible.

Pourquoi une édition tous les deux ans seulement ?

De façon historique, nous nous sommes toujours tenus tous les deux ans. De plus, il s’agit d’un salon en B2B et la plupart des salons professionnels se tiennent tous les deux ans. Ceci permet de réunir un grand nombre de professionnels lors de chaque édition.

Quelles seront les grandes thématiques abordées au salon ?

Le  Forum Innovation Recherche va traiter de l’innovation des procédés, de l’emballage, de la gestion des matières premières et de la sécurité des aliments. Avec le SIAL, nous allons aussi traiter de l’innovation produit, de la nutrition et des enjeux environnementaux. Ce sont véritablement des conférences de pointe, pratiquement un colloque. Certains auditeurs se rendent au salon spécialement pour assister aux conférences dont le contenu remporte un fort intérêt de la part de nos visiteurs.

 Sur le stand de l’usine de demain, des thématiques  dédiées aux IAA seront abordées :

  • Maîtrise de l’efficacité énergétique : optimisation de l’éclairage naturel, du fonctionnement des groupes de froid avec la Gestion Technique Centralisée du froid (GTC)…
  • Intégration des systèmes énergétiques renouvelables : énergie solaire, chauffe-eau solaires, chaudières mixtes gaz / biomasse…
  • Optimisation de la qualité environnementale des bâtiments : intégration paysagère avec mur végétal, structure de béton recouverte de bardages en bois afin d’améliorer l’isolation, système de ventilation naturelle dans les combles…

Quelle sont vos forces, comparativement au CFIA qui se tient en ce moment à Rennes ?

Tout d’abord notre ancienneté : créé en 1968, IPA a acquis au cours des années une solide expertise et une notoriété certaine auprès des professionnels et des institutionnels de l’agroalimentaire. Son histoire, IPA la partage avec des exposants fidèles ; certaines sociétés sont présentes à IPA depuis la première édition et préparent actuellement leur 23ème participation !

Notre ouverture à l’international constitue  un véritable différenciateur. Nous avons 45% d’exposants internationaux. En France, aucun salon n’a une offre internationale aussi développée en ce qui concerne le matériel et l’équipement pour la transformation et le conditionnement des produits alimentaires.

Notre force et aussi de combiner l’amont et l’aval de la filière agroalimentaire. Ensemble, les salons SIAL et IPA constituent le plus grand rendez-vous agro-alimentaire.

Notre principale distinction réside dans le fait que nous avons pris la mesure de l’enjeu que représente l’intégration du développement durable dans l’industrie agroalimentaire. Nous avons investi fortement sur cette thématique avec la  mise en scène de l’usine éco responsable de demain, en partenariat avec des institutionnels de renom comme INRA, ACTIA, AgroParisTech et ANIA.

Enfin, notre Forum Innovation Recherche est organisé comme un vrai colloque gratuit pour tous les visiteurs. Instituts de recherche et experts présentent  les dernières technologies et avancées en génie des procédés afin de proposer des pistes concrètes d’innovation aux industriels de l’agroalimentaire.

 

Agro-media.fr remercie Mme Valérie Dissaux pour avoir accepté de répondre à nos questions.

Pour en savoir plus sur le salon IPA et préparer votre visite, n’hésitez pas à consulter le site web du salon.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend