Aller directement au contenu

Kraft Heinz allège ses effectifs

La décision était largement attendue, Kraft Heinz contraint aux coupes budgétaires a annoncé la suppression de 2500 emplois.

Kraft Heinz allège ses effectifs
Kraft Heinz fermera sept usines aux États-Unis et au Canada dans le cadre d’une réduction des effectifs qui permettra d’éliminer 2.600 emplois, soit environ 14 % de sa main-d’œuvre nord-américaine de l’usine, l’entreprise alimentaire nouvellement fusionnée.

 La société affirme que cela équivaut à 5% de ses effectifs complets qui s’élèvent à 46 000 employés. Ici, les suppressions d’emplois touchent les États-Unis et le Canada.

Ceci marque la première mise à pied du géant de l’alimentation nouvellement fusionné avec Heinz. 2500 postes supprimés, soit 5% des effectifs de la société Kraft Heinz en moins et ce n’est peut-être pas totalement fini. Compte tenu de la réduction des coûts agressive à laquelle est contrainte la société, la plupart des observateurs attendent plus de licenciements à suivre.

Des économies à toutes les échelles

Lorsque Kraft et Heinz ont fusionné, 3G exploitée par Bernardo Hees, s’était fixée l’objectif de réaliser des économies de coûts de 1,5 milliard de dollars d’ici à 2017. Cela se traduira par un nouveau resserrement de la ceinture à ne pas en douter. Comme le rapporte l’Associated Press, le processus de réduction des coûts a commencé le mois dernier avec une note de service aux employés dans laquelle Bernardo Hees demandait aux employés d’imprimer sur les deux côtés du papier et de conserver les fournitures de bureau.

Dans un communiqué, le porte-parole de Kraft Heinz, Michael Mullen, a déclaré que les coupures font partie d’une nouvelle structure qui « élimine la duplication pour permettre une prise de décision plus rapide, une plus grande responsabilisation et une croissance accélérée. »

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
La blockchain en passe de révolutionner l'agroalimentaire ?

C'est LA tendance majeure du secteur agroalimentaire. Au cœur des enjeux économiques actuels, la blockchain apparaît comme étant la technologie pouvant révolutionner la traçabilité des produits. Comment la blockchain permet-elle d’améliorer la supply chain …

Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par les performances des flux de marchandises et d’information, du sourcing au client final sur l’ensemble des processus de la supply chain. De nombreuses entreprises l'ont déjà compris. Le transport et …

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend