Aller directement au contenu

L’industrie agroalimentaire en mauvaise posture à Chaulnes (Somme)

Le numéro 1 français de la pomme de terre sous vide a décidé de fermer son usine de Chaulnes dans la Somme. Lunor supprime ainsi les 75 emplois de cette unité de production pour concentrer son activité sur son site principal de production à Luneray en Seine-Maritime.

Le numéro 1 français de la pomme de terre sous vide a décidé de fermer son usine de Chaulnes dans la Somme. Lunor supprime ainsi les 75 emplois de cette unité de production pour concentrer son activité sur son site principal de production à Luneray en Seine-Maritime. L’activité de stockage de pomme de terre et de logisitque devrait être maintenue avec une quinzaine d’emplois.  
 

Lunor : fermer l’usine de Chaulnes pour sauver la marque

 » L’objectif est de sauver l’entreprise et la marque « , a expliqué Xavier Leroy à l’Usine Nouvelle. La PME normande a en effet tout juste évité le dépôt de bilan en décembre en fusionnait avec la coopérative Cap Seine de Rouen (Seine-Maritime). 
 
Dans le même temps les Transports frigorifiques europées (TFE), basé à Chaulnes également, pourrait être amené à déménager, pour être plus proche de l’autoroute. Le magasin Intermarché de la petite ville de la Somme pourrait également déménager, bien que l’information ait été démentie par la direction. Au total, 500 emplois pourraient être menacé à Chaulnes dans le secteur agroalimentaire. 
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend