Aller directement au contenu

La Compagnie des Amandes et Lita.co veulent relancer la filière de l’amande en France

L’évolution des exigences des consommateurs, qui aiment de plus en plus les produits sains et naturels, a propulsé l’amande sur le marché mondial dont la demande est structurellement supérieure à l’offre. Depuis une dizaine d’années, la consommation mondiale est passée de 680 000 tonnes à 1,2M de tonnes. L’Union européenne est d’ailleurs le plus gros importateur avec l’équivalent de 3M …

La Compagnie des Amandes et Lita.co veulent relancer la filière de l’amande en France
La France consomme 42 000 tonnes d’amandes chaque année lorsqu’elle en produit à peine 500 tonnes.

L’évolution des exigences des consommateurs, qui aiment de plus en plus les produits sains et naturels, a propulsé l’amande sur le marché mondial dont la demande est structurellement supérieure à l’offre. Depuis une dizaine d’années, la consommation mondiale est passée de 680 000 tonnes à 1,2M de tonnes. L’Union européenne est d’ailleurs le plus gros importateur avec l’équivalent de 3M d’€ d’amandes commandés alors que seulement 103 000 tonnes ont été produites sur son territoire en 2017. 

La France, quant à elle, consomme 42 000 tonnes d’amandes chaque année lorsqu’elle en produit à peine 500 tonnes. La Californie, qui domine largement la production de ce fruit à coque, produit 80% de l’offre mondiale. Cependant, victime de la sécheresse et du dérèglement climatique, elle ne peut plus suivre la croissance de la demande. L’utilisation abusive des ressources en eau des producteurs californiens face à la pénurie devient un sujet environnemental et politique majeur aux Etats-Unis. 

Dans ce contexte, La Compagnie Des Amandes (CDA) est un nouveau modèle de collaboration entre investisseurs et agriculteurs qui a pour objectif de structurer et développer une filière française compétitive de production d’amandes. Il s’agit de relocaliser en France la production agricole, replanter cet arbre originaire de Méditerranée, renouer avec des savoir-faire ancestraux et redécouvrir des variétés d’amandes françaises tant prisées des confiseurs dont la qualité est reconnue comme supérieure. 

Permettre à la filière de se professionnaliser

Créée en 2018 par Arnaud Montebourg et François Moulias, la CDA propose aux agriculteurs un partenariat innovant combinant un financement complet, une aide technique et la commercialisation de la production. La Compagnie a l’ambition de co-développer 2000 ha de vergers d’amandiers sur le pourtour Méditerranéen avec des arboriculteurs locaux, plantés d’ici à fin 2024 avec une exploitation d’au moins 20 ans. Elle fait aujourd’hui appel à LITA.co pour proposer son financement aux citoyens, qu’ils participent à l’émergence d’une nouvelle culture de l’amande en France ! 

Pour se développer, La Compagnie des Amandes a pris le parti de se financer directement auprès d’institutionnels mais également auprès de particuliers en passant par la plateforme LITA.co. Depuis 2014, LITA.co permet au grand public d’investir en ligne en toute sécurité à partir de 100€ dans des entreprises qui apportent des solutions aux grands enjeux sociaux ou environnementaux. 

Entreprises locales qui améliorent la vie près de chez soi, réinsertion sociale, immobilier écologique, énergies renouvelables … toutes les entreprises ont été rigoureusement sélectionnées sur des critères étudiants à la fois leur impact positif, leur vision et leur modèle, tout en les aidant à structurer leur plan de financement. En échange de leur investissement, les particuliers reçoivent intérêts financiers ou déduction fiscale. 

La culture de l’amande dans le Midi est restée une culture traditionnelle, peu intensive, soumise aux aléas de l’alternance et du climat, méprisée face aux développements de la vigne ou de l’olivier. L’objectif est de permettre à chaque exploitant de bénéficier d’un salaire décent et du versement d’un loyer par l’entreprise lorsque l’agriculteur apporte le foncier. Le projet de casserie et le développement d’une association interprofessionnelle (France Amande) permettront également à la filière de se professionnaliser et préserver ainsi les savoir-faire ancestraux des amandiculteurs. En plus d’un impact positif, des partenaires techniques et commerciaux de qualité encadrent le projet avec : l’INRAE, des chambres d’agriculture, des instituts techniques, le GRCETA, le CNRS Montpellier et le soutien de la Région SUD PACA. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend