Aller directement au contenu

La crème glacée ne fait plus recette.

Suite à la baisse de ses ventes de crème glacée en Europe, le groupe Unilever se voit contraint de supprimer 254 emplois sur les 506 que compte l’usine Cogesal-Miko de Saint-Dizier. Dans le cadre de la réorganisation industrielle du site, trois lignes de production pourraient subir le même sort afin de spécialiser le site sur les coupes automatiques et …

Suite à la baisse de ses ventes de crème glacée en Europe, le groupe Unilever se voit contraint de supprimer 254 emplois sur les 506 que compte l’usine Cogesal-Miko de Saint-Dizier. Dans le cadre de la réorganisation industrielle du site, trois lignes de production pourraient subir le même sort afin de spécialiser le site sur les coupes automatiques et les bacs.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend