Aller directement au contenu

La filière des emballages plastiques alerte sur ses difficultés d’approvisionnement

« Les fabricants d’emballages plastiques (rigides et souples) représentés par Elipso subissent depuis plusieurs semaines de fortes difficultés d’approvisionnement en matières premières de la part de leurs fournisseurs » annonce Elipso dans un communiqué de presse, qui évoque « une situation critique ». Les fabricants d’emballages plastiques appellent ainsi leurs fournisseurs à donner plus de visibilité sur la situation mais aussi sur les …

La filière des emballages plastiques alerte sur ses difficultés d’approvisionnement
Les fabricants d’emballages plastiques appellent leurs fournisseurs à donner plus de visibilité sur la situation mais aussi sur les actions mises en œuvre pour assurer la sortie de crise et la reprise d’une chaîne d’approvisionnement normalisée.

« Les fabricants d’emballages plastiques (rigides et souples) représentés par Elipso subissent depuis plusieurs semaines de fortes difficultés d’approvisionnement en matières premières de la part de leurs fournisseurs » annonce Elipso dans un communiqué de presse, qui évoque « une situation critique ». Les fabricants d’emballages plastiques appellent ainsi leurs fournisseurs à donner plus de visibilité sur la situation mais aussi sur les actions mises en œuvre pour assurer la sortie de crise et la reprise d’une chaîne d’approvisionnement normalisée. 

Les difficultés d’approvisionnement concernent les principales résines plastiques vierges, matières premières essentielles à la production d’emballages, dont nombre d’entre-elles ne sont pas substituables, chaque grade de résine conférant des propriétés particulières. Les producteurs de résine plastique vierge se justifient par des cas de force majeure liés aux conditions météorologiques aux Etats-Unis, à des incidents techniques liés à la vétusté des installations, ou encore à la réduction des capacités de production liée à la Covid-19. Fin décembre 2020, les PME de la filière ont été les premières touchées par cette situation mais progressivement, les risques de ruptures de livraison s’étendent à l’ensemble des acteurs quelle que soit leur taille. 

«Les fabricants d’emballages plastiques mènent un combat quotidien pour assurer les livraisons d’emballages pour leurs clients. Ils doivent en permanence réorganiser leurs plannings et process de production en fonction des dernières informations reçues, voire décaler les livraisons quand ils ne peuvent faire autrement» indique Françoise Andres, Présidente d’Elipso.

Des hausses de prix prévisibles

A date, si la majorité des fabricants d’emballages plastiques absorbent ces difficultés d’approvisionnement en matières premières et limitent les répercussions sur les clients, ils se trouvent confrontés à une hausse brutale de leurs coûts. En effet, ces cas de force majeure impactent mécaniquement les prix des résines plastiques et les indices de fin février traduisent concrètement ces hausses de prix (Platt’s, ICIS et PIE). En plein cœur d’une crise sanitaire, cette crise de la disponibilité de matière première entraine un fort impact sur la situation financière des entreprises, notamment sur la trésorerie. 

Françoise Andres explique que « Rester dans cette situation n’est pas concevable, nous ne pouvons pas continuer de travailler au jour le jour sans visibilité. Les fabricants de résines doivent nous informer en temps et en heure de l’évolution de la situation et nous apporter la garantie que tout est fait pour remédier à la situation». Elipso appelle les fabricants de résines vierges à donner de la visibilité aux producteurs d’emballages sur les livraisons et les disponibilités des prochaines semaines, mais aussi sur les actions mises en œuvre pour assurer la sortie de crise et la reprise d’une chaîne d’approvisionnement normalisée. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend