Aller directement au contenu

La filière volaille veut limiter les importations

Lassée de voir la viande qui se retrouve dans son assiette importée à 40% en moyenne, la filière avicole s’organise pour riposter et imposer enfin la volaille tricolore.

La filière volaille veut limiter les importations
« Stop aux importations de volailles ! », c’est en substance le message délivré par la filière avicole qui veut désormais que s’impose la volaille française.

Alors que 40% de la volaille consommée en France est importée, la filière avicole veut stopper cette vague et booster la viande française.

Elle dépasse parfois les 90% d’importations, la volaille est une filière qui n’est pas mis en avant en France et les professionnels de l’avicole ont décidé de répliquer et de limiter les importations, au profit (enfin) de la volaille tricolore.

Une campagne de communication nationale est lancée

Les importations qui viennent essentiellement d’Europe du Nord (Allemagne, Pologne, Pays-Bas), du Brésil ou encore de Thaïlande doit être limitée au possible. Ainsi, une large campagne va être lancée dès cette année 2015 pour interpeller les restaurateurs et les industriels et les inciter à privilégier la volaille française.

Les défenseurs de la filière avicole française pourront également compter sur l’entrée en vigueur de l’étiquetage européen sur l’origine de la viande qui, dès ce 1er avril pour les aider à imposer la volaille tricolore. Les consommateurs, friands de viande locale, peuvent aider à faire pencher la balance en leur faveur. Affaire à suivre.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend