Aller directement au contenu

La grippe aviaire s’approche encore : la Suisse limite ses importations depuis l’Europe de l’Est

Face au risque de propagation rapide de la grippe aviaire en Suisse, les autorités locales ont pris des mesures, à commencer par interdire toutes les importations venant d’Europe de l’Est, gros foyer infectieux.

La grippe aviaire s’approche encore : la Suisse limite ses importations depuis l’Europe de l’Est
La Suisse bloque toutes les importations en provenance de Bulgarie et plus largement d’Europe de l’Est, en cause : la grippe aviaire qui prend ses quartiers et menace le pays Helvète.

Nous vous parlions de la grippe aviaire et ses conséquences en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en Belgique et évidemment en Chine où des cas humains de contaminations ont été recensés. Désormais c’est en Suisse que le virus de la grippe aviaire gagne du terrain, et le pays a décidé de limiter ses importations de volailles et d’œufs depuis l’Europe de l’Est, une zone à risque.

Premier pays avec lequel le commerce de volailles et d’œufs sera restreint pour la Suisse : la Bulgarie. Le pays Helvète veut prévenir la propagation de la grippe aviaire en Suisse et les zones qui présentent plus ou moins de risques sont surveillées de près.

Parmi les conditions édictées par l’Etat fédéral : le traitement thermique des volailles et des œufs provenant des pays où un certain seuil de contamination a été atteint, sous peine d’interdiction d’entrée sur le territoire suisse.

Des dérogations possibles

Cependant, malgré la rigidité affichée la Suisse demeure ouverte à quelques importations mais là encore, passage obligé par la demande officielle. Très procédurier le petit pays des vaches et du chocolat pourra accorder quelques dérogations.
On ne sait pas quels produits seraient privilégiés pour ces demandes d’exceptions. La Bulgarie est le nouvel Etat d’Europe à avoir diagnostiqué le virus HPAI H5N1 chez un oiseau retrouvé mort sur une plage du pays.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend