Aller directement au contenu

La Maison du Jambon « dégraisse »…

Selon une information parue dans Usine Nouvelle, la direction de La Maison du Jambon a annoncé qu’elle allait mettre en place un Plan de Sauvegarde de l’Emploi prévoyant le licenciement de 51 des 56 salariés en CDI actuellement en poste sur les sites tarnais d’Albi et de Lacaune.

Selon une information parue dans Usine Nouvelle, la direction de La Maison du Jambon a annoncé qu’elle allait mettre en place un Plan de Sauvegarde de l’Emploi prévoyant le licenciement de 51 des 56 salariés en CDI actuellement en poste sur les sites tarnais d’Albi et de Lacaune.

Cette restructuration de La Maison du Jambon intervient suite à la reprise, il y a six mois maintenant, de l’entreprise par la Société Financière Turenne-Lafayette (SFTL), que préside Monique Piffaut, et qui exploite entre autres les marques Paul Prédault et William Saurin. Ce rachat était intervenu dans le cadre de l’acquisition par SFTL du groupe agroalimentaire Madrange, basé à Feytiat, en Haute-Vienne.

Le troisième site de La Maison du Jambon basé à Bons-en-Chablais en Haute-Savoie devrait quant à lui être cédé, ce qui permettrait de conserver les 22 salariés du site.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend