Aller directement au contenu

Prunier amorce sa transition digitale industrielle

Située à Connerré, la maison Prunier est une entreprise familiale qui fabrique des spécialités charcutières haut de gamme depuis 1931, telles que rillettes, pâtés, mousses, ballottines, et produits du terroir. Reconnue et régulièrement récompensée, Prunier a fait de l’excellence une tradition familiale depuis 4 générations. Afin de maintenir sa croissance et relever les défis industriels à venir, la maison Prunier …

Prunier amorce sa transition digitale industrielle
« Ce qui m’a vraiment plu dans la solution proposée par Creative IT, c’est qu’il s’agit d’une solution très souple, intuitive, ergonomique et adaptable pour notre enjeu majeur qui est, je le répète, la sécurité des aliments. Je souhaitais personnellement un projet informatique pour lequel on voit concrètement les choses se mettre en place », explique Léonard Prunier, Président de la maison Prunier.

Située à Connerré, la maison Prunier est une entreprise familiale qui fabrique des spécialités charcutières haut de gamme depuis 1931, telles que rillettes, pâtés, mousses, ballottines, et produits du terroir. Reconnue et régulièrement récompensée, Prunier a fait de l’excellence une tradition familiale depuis 4 générations. Afin de maintenir sa croissance et relever les défis industriels à venir, la maison Prunier poursuit sa transition digitale en informatisant les ateliers. L’éditeur Creative IT accompagne Prunier dans cette démarche industrielle avec sa solution MES Qubes. Dans ce retour d’expérience, Léonard Prunier, Président de la maison Prunier, nous explique les motivations et enjeux de cette démarche digitale. [Propos recueillis par Nathalie Delmas]

Comment bascule-t-on de zéro écran dans un atelier à la mise en place d’une solution digitale ?

Léonard Prunier : La croissance de l’entreprise, notre volonté d’être de plus en plus pointu sur la maîtrise de l’environnement de la sécurité des aliments, notre objectif d’améliorer encore notre niveau d’excellence nous a fait basculer dans cette ère digitale. Lorsque l’on vise l’excellence, en permanence challengée, il faut aller plus loin et pour cela, nous avons besoin aujourd’hui d’outils plus réactifs et performants. Je suis convaincu que l’évolution réside dans ce système d’informations en temps réel.

Pourquoi avoir opté pour une solution MES ?

L.P. : Après avoir formulé notre besoin à l’aide d’un consultant externe, nous en sommes arrivés à la conclusion que nous avions besoin de mettre en place un MES pour nous aider dans cette réactivité au service de la qualité des aliments. Dans l’entreprise, par expérience, on sait que si on est performant en termes d’exécution des process, la sécurité des aliments est assurée. Et inversement, l’entreprise rentre en zone de risques. La finalité chez nous, n’est pas la performance pour la performance, c’est plutôt de se dire : « nous sommes performants quand nous sommes en sécurité ». Mesurer que tout se déroule bien, c’est cela l’enjeu pour notre entreprise. C’est ainsi que nous sommes arrivés à la solution Qubes de Creative IT.

Qu’est-ce qui vous a séduit dans la solution Qubes ?

L.P. : Ce qui m’a vraiment plu dans la solution proposée par Creative IT, c’est qu’il s’agit d’une solution très souple, intuitive, ergonomique et adaptable pour notre enjeu majeur qui est, je le répète, la sécurité des aliments. Je souhaitais personnellement un projet informatique pour lequel on voit concrètement les choses se mettre en place. Un projet comme cela, c’est comme un changement de repères. Certains projets informatiques peuvent être très stressant pour le dirigeant. Là, on ajuste progressivement l’application à nos besoins … en temps réel.

Est-ce que ce projet est en passe de réussir ?

L.P. : Pour moi, un projet réussi est un projet qui donne la sensation d’être exponentiel grâce à la livraison régulière de nouveautés, d’améliorations perceptibles par les utilisateurs jusqu’à la mise en œuvre finale… Cela nous permet de s’approprier la solution, c’est une vraie transition. Dans nos ateliers par exemple, il n’y avait pas d’écran informatique. Il nous fallait donc un outil adaptable qui permette très vite de constater ce qu’il se passe en production et qui soit ergonomique. Le besoin que cela soit intuitif sans formation pour s’en servir était très important aussi pour nous. C’est vraiment un outil au service des opérateurs. C’est eux qui sont les plus compétents pour corriger les dysfonctionnements. Qubes aide les équipes à mieux réaliser leur travail, et à s’assurer que tout fonctionne. L’outil nous permet d’anticiper et de réagir plus rapidement en cas d’alerte pour ainsi augmenter notre niveau de performance.

Concrètement en quoi cet outil vous permet d’assurer la sécurité des aliments ?

L.P. : L’outil nous permet de détecter le plus vite possible les incidents afin d’agir et ainsi éviter de passer en phase de risque. L’opérateur peut également alerter le service qualité si quelque chose l’interpelle et qu’il souhaite partager ce signal faible. Prunier vend de plus en plus de produits en libre-service et nos conditionnements sont de plus en plus petits. Il y a de plus en plus de travail pour faire le même volume, il nous faut donc identifier le plus rapidement possible les dérives et les signaux faibles en production. L’idée est de passer à des maintenances prédictives : savoir détecter quand il va y avoir des défaillances pour réparer les machines afin qu’il n’y ait jamais de panne. Je rêve d’une manufacture avec zéro panne.

Un déploiement total de la solution Qubes dans l’entreprise d’ici 2024

Théophile Prunier, co-gérant de Prunier et Léonard Prunier, Président de la maison Prunier (de gauche à droite)

Où en êtes-vous aujourd’hui avec cette solution ?

L.P. : Nous avons terminé la première étape de mise en œuvre sur les ateliers où il y avait le plus d’enjeux. Nos collaborateurs se sont appropriés l’outil. Nous avons un plan de déploiement global mais il n’est pas figé et évolue en fonction de nos besoins et disponibilités. L’objectif est de donner envie aux autres ateliers de disposer de cet outil au quotidien.

Concrètement, qu’est-ce qui a changé aujourd’hui avec la mise en place de la solution Qubes ?

L.P. : Aujourd’hui, on renseigne sur le logiciel l’avancement l’état d’avancement des ordres de fabrication ainsi que les contrôles qualité. Nos opérateurs saisissent sur écran tactile des informations telles que les quantités produites, les températures ou encore les contrôles d’oxygène résiduelle. Cela remplace nos fiches papier et accélère le flux de transmission de l’information entre les services. A cela s’ajoute le volet du TRS (Taux de Rendement Synthétique) avec la captation des informations sur les machines via des capteurs pour le calcul des cadences en temps réel et le reporting de performance.

Quelle est la prochaine étape pour la maison Prunier ?

L.P. : Nous franchirons prochainement l’étape de la traçabilité pour finir par un déploiement total de la solution dans l’entreprise d’ici 2024. Et après ? On va certainement se découvrir de nouveaux besoins !

Sur quelle infrastructure repose votre application ?

L.P. : Cette application est proposée par Creative IT en mode Cloud. Cela fonctionne sur un système sécurisé avec des box qui nous permettent d’avoir une autonomie de 24 à 48h en cas de rupture du réseau Internet.

3 questions à… Marc-Antoine Serillon, chef de projet marketing chez Creative IT

« Nous avons compris que les industriels souhaitaient informatiser leurs ateliers de façon plus rapide, plus fiable, plus économique qu’une approche classique type «Big Bang» », explique Marc-Antoine Serillon chez de projet chez Creative IT.

Quelles sont les attentes des industriels en matière de digitalisation ?

Marc-Antoine Serillon : Fin 2019, nous avons détecté un changement de comportement d’achats et d’investissements sur le marché. Nous avons compris que les industriels souhaitaient informatiser leurs ateliers de façon plus rapide, plus fiable, plus économique qu’une approche classique type « Big Bang ».

Nous avons ainsi initié une méthodologie qui permet d’avancer par étapes plus courtes, des étapes pilotes plus digestes, moins consommatrices de ressources. Cela permet de voir rapidement les effets de la première étape numérique dans les ateliers, sur des points d’entrée bien identifiés. C’est cette approche qui a amené la maison Prunier à retenir la solution Qubes.

Quelles sont les grandes lignes de ces étapes pilotes et quels sont les avantages de cette démarche progressive ?

M.-A.S. : Creative IT accompagne depuis 20 ans plus de 200 industriels dans la transformation digitale de leurs usines. Partant de cette expérience, nous avons identifié les points d’entrée essentiels au bon pilotage d’un site de production. Nous les avons formalisé en inscrit dans une démarche progressive et sécurisée. Cela permet à un industriel d’aller piocher les fonctionnalités que dont il a réellement besoin. Un véritable service à la carte.

L’avantage majeur de cette méthodologie progressive, c’est que l’on sécurise chacune des étapes en les validant par un bilan : satisfaction, appropriation, retour sur investissement, etc… : la transformation digitale est pilotée par les gains !

Chez Prunier, par exemple, nous avons déployé une première étape numérique avec la dématérialisation des fiches suiveuses dans les ateliers. La mise en production de l’atelier pilote a été rapide et cela a permis de fiabiliser l’application avant de l’étendre à l’ensemble de l’usine.

Existe-t-il encore des réticences à cette transition digitale ?

M.-A.S. : De nombreux projets informatiques subissent un effet tunnel qui peut durer 18 à 24 mois. Cela peut avoir un effet repoussant. C’est la raison pour laquelle nous proposons cette démarche progressive qui permet aux utilisateurs de s’approprier rapidement l’application et de participer activement à la construction des étapes suivantes de l’application.

Une autre réticence que l’on peut rencontrer est plutôt liée au manque de connaissance de l’outil informatique. C’est pour cela que l’intuitivité et l’ergonomie des écrans opérateur est extrêmement importante. Et c’est ce que nous proposons avec Qubes !

En savoir plus sur la transformation digitale des industries : ICI

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend