Aller directement au contenu

La nouvelle tondeuse à la mode : la chèvre !

Que ce soit aux Etats-Unis ou en France, tout le monde craque pour les chèvres. Il faut dire que ces animaux agiles et grimpeurs sont très efficaces pour débroussailler n’importe quel terrain… Dans l’Etat américain du Maryland, près de Washington, des municipalités et organismes d’état ont déjà remplacé les tondeuses par des chèvres.

Que ce soit aux Etats-Unis ou en France, tout le monde craque pour les chèvres. Il faut dire que ces animaux agiles et grimpeurs sont très efficaces pour débroussailler n’importe quel terrain… Dans l’Etat américain du Maryland, près de Washington, des municipalités et organismes d’état ont déjà remplacé les tondeuses par des chèvres. La société Eco-Goats (Eco-Chèvres) de Davidsonville est spécialisée dans ce drôle de commerce : le « prêt » de chèvre pour tonte. Le fondateur et propriétaire de la société, Brian Knox explique son succès par le fait que les « gens n’aiment pas aller dans des endroits pleins de ronces, d’abeilles ou d’orties », alors que ses chèvres, bien au contraire, adorent. La société fournit les animaux parfois par dizaines selon la superficie du terrain, contrôle les aires de broutage grâce à des barrières et vérifie le travail effectué quotidiennement. Le directeur explique que « un troupeau de trente chèvres peut avaler une centaine de m² de broussailles par jour » et que « comme elles sont agiles et bonnes grimpeuse, elles peuvent s’attaquer à des plantes peu accessibles ». Et, cerise sur le gâteau, leurs excréments « sont d’excellents engrais ». La chèvre est donc une tondeuse écolo, qui n’a que des avantages, mais qui n’est pas à la portée de toutes les bourses : comptez 4 000€ de facture pour un hectare tondu. Et il ne s’agit pas que d’une lubie américaine.

En France aussi, les chèvres colonisent les parcs et autres terrains municipaux. Ainsi, la Préfecture de Police de Paris (PP) a misé sur ces charmants animaux pour entretenir son laboratoire central situé à Bièvres. Elle a même misé sur une race particulière, les « chèvres naines ». L’équipe de choc, composée de « trois chevrettes et trois boucs » a accueilli récemment un heureux évènement : la naissance d’un petit chevreau ! Selon la PP, ces « aimables biquettes », « peu sujettes aux accidents du travail », sont une « véritable alternative écologique au bruit et aux gaz d’échappement » des tondeuses et débroussailleuses. Elles pourraient même « être une solution pour les pelouses du Parc des Princes », à Paris. Et puis, comment ne pas s’attacher à ces adorables petites bêtes ?

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend