Aller directement au contenu

La proximité, un critère d’attribution des marchés.

Lors des premières assises parlementaires de la restauration collective du 13 avril, le Ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, Bruno Le Maire, a fait part de son souhait de réformer le code des marchés publics. Le Ministre souhaite favoriser le développement des filières courtes, en engageant dès juillet 2001 une réforme sur le sujet.

Lors des premières assises parlementaires de la restauration collective du 13 avril, le Ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, Bruno Le Maire, a fait part de son souhait de réformer le code des marchés publics. Le Ministre souhaite favoriser le développement des filières courtes, en engageant dès juillet 2001 une réforme sur le sujet. Actuellement, l’article 53 du code des marchés publics précise que l’attribution des marchés ne peut se faire que selon une « pluralité de critères non discriminatoires »,  ou « sur un seul critère qui est celui du prix ». « Les élus locaux engagés sur les circuits courts sont bridés par les appels d’offre. […] Si vous trouvez un kilo de pommes en provenance du Chili moins cher qu’un kilo de pommes normandes, alors même que vous habitez à Bernay, Evreux ou Rouen, vous serez obligé d’acheter les premières. Il est impératif qu’au côté du critère de prix, nous ajoutions celui de la proximité de la production agricole » a déclaré Bruno Le Maire.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend