Aller directement au contenu

La Saumonerie Saint Ferréol sous pavillon Maïsadour.

Via sa filiale Comtesse du Barry, le groupe coopératif agroalimentaire Maïsadour a fait l’acquisition de la Saumonerie Saint-Ferréol.

Via sa filiale Comtesse du Barry, le groupe coopératif agroalimentaire Maïsadour a fait l’acquisition de la Saumonerie Saint-Ferréol. En redressement judiciaire depuis le 15 juin dernier, l’entreprise agroalimentaire basée à Brioude dans la Haute-Loire était en difficulté suite à la perte d’un client important et à la hausse du prix du saumon frais importé de Norvège, rappelle Les Echos. Par communiqué, Thierry Blandinières, le patron de Maïsadour, explique que seul une partie du personnel sera reprise : « L’entreprise était surchargée avec une partie administrative beaucoup trop lourde. Nous allons mutualiser les coûts avec Comtesse du Barry ».

comtesse_du_barry

« Fidèle au modèle de développement de nos filières canard à foie gras, jambon de Bayonne et caviar, nous inscrivons cette reprise d’activité dans un projet de production-transformation valorisée. Nous souhaitons développer une gamme de saumon très haut de gamme en nous appuyant sur un savoir-faire traditionnel. Cette production premium n’est pas vouée à développer une activité cœur de marché mais à être commercialisée sous la marque Comtesse du Barry, ou dans le réseau de la restauration haut de gamme en France et à l’international », précise le communiqué.

Pour rappel, Comtesse du Barry, qui emploie 180 personnes et dispose de 75 magasins avec un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros, souhaite doubler de taille dans les cinq ans.

 

Source : agro-media.fr avec Les Echos et Fusacq

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend