Aller directement au contenu

La vitamine D contre parkinson.

Fournie par une exposition au soleil et une alimentation comportant saumon, sardines, thon, œufs et huile de foie de morue, la vitamine D jouerait un rôle dans la maladie de Parkinson. En effet, une étude américaine a montré que 55% des patients atteints présentaient des taux inférieurs à la normale. Difficile à l’heure actuelle de préciser s’il s’agit d’une …

Fournie par une exposition au soleil et une alimentation comportant saumon, sardines, thon, œufs et huile de foie de morue, la vitamine D jouerait un rôle dans la maladie de Parkinson. En effet, une étude américaine a montré que 55% des patients atteints présentaient des taux inférieurs à la normale. Difficile à l’heure actuelle de préciser s’il s’agit d’une cause ou d’une conséquence de la maladie.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend