Aller directement au contenu

La WWF dénonce les producteurs de fraises espagnoles.

"La culture des fraises espagnoles a un "impact catastrophique" sur l'environnement, estime le Fonds mondial pour la nature (WWF). C’est autour du Parc de National de Doñana, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, que 95 % des fraises espagnoles sont produites, sur une surface de 5 000 hectares. Avec une biodiversité exceptionnelle, ce haut lieu des migrations d’oiseaux …

« La culture des fraises espagnoles a un « impact catastrophique » sur l’environnement, estime le Fonds mondial pour la nature (WWF). C’est autour du Parc de National de Doñana, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, que 95 % des fraises espagnoles sont produites, sur une surface de 5 000 hectares. Avec une biodiversité exceptionnelle, ce haut lieu des migrations d’oiseaux accueille la dernière population de lynx (20 individus). Or, depuis les années 80, les sites de production se multiplient de façon anarchique et pèsent lourdement sur l’environnement : utilisation massive de produits chimiques pour la préparation du sol, cultures sur sable et sous plastique, consommation massive d’eau pour l’irrigation, occupation des sols en toute illégalité… LA WWF appelle les consommateurs au boycotte. »

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend