Aller directement au contenu

Labeyrie veut redonner ses lettres de noblesse à la terrine.

En investissant plus de deux millions d’euros dans son site de Saint-Geours-de-Maremne (Landes), la marque souhaite entre autre lancer deux nouvelles gammes de terrines, l’une à base de foie gras, l’autre de produits de la mer. Ainsi, l’unité saumon fumé passera de 4 000 à 5 200 m², intégrant des outils permettant de développer de nouveaux procédés pour fabriquer …

En investissant plus de deux millions d’euros dans son site de Saint-Geours-de-Maremne (Landes), la marque souhaite entre autre lancer deux nouvelles gammes de terrines, l’une à base de foie gras, l’autre de produits de la mer. Ainsi, l’unité saumon fumé passera de 4 000 à 5 200 m², intégrant des outils permettant de développer de nouveaux procédés pour fabriquer ces terrines. Le service marketing de Labeyrie affirme ainsi vouloir créer une véritable nouvelle famille de produit.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend