Aller directement au contenu

Lactalis a la fièvre acheteuse.

Après les yaourts de Nestlé et la mozzarella de Galbani, Lactalis met la main sur CELIA, une entreprise familiale spécialisée dans les laits infantiles en poudre. L’atout de produits à forte valeur ajoutée. Celia emploie 740 personnes et réalise 225 millions d’euros de CA. L’entreprise s’est notamment spécialisée dans les poudres de lait nutritionnelles, à destination des enfants (marques …

Après les yaourts de Nestlé et la mozzarella de Galbani, Lactalis met la main sur CELIA, une entreprise familiale spécialisée dans les laits infantiles en poudre. L’atout de produits à forte valeur ajoutée. Celia emploie 740 personnes et réalise 225 millions d’euros de CA. L’entreprise s’est notamment spécialisée dans les poudres de lait nutritionnelles, à destination des enfants (marques Picot et Celia) et des adultes (marque Laicran). Une politique qui lui vaut aujourd’hui les faveurs de Lactalis. Cerise sur le gâteau, Celia réalise 56 % de ses ventes à l’export, et notamment en Algérie et sur le pourtour Est de l’Afrique. Deux zones encore faiblement explorées par Lactalis.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend