Aller directement au contenu

Laïta investit.

Le groupe breton Laïta, qui a vu le jour en 2009 suite au regroupement des activités laitières des coopératives Even, Triskalia et Terrana, a annoncé prévoir un investissement de 29 millions d’euros cette année. Au sein de cette enveloppe, 5 millions seront consacrés à l’activité-phare de Laïta : ses beurreries.

Le groupe breton Laïta, qui a vu le jour en 2009 suite au regroupement des activités laitières des coopératives Even, Triskalia et Terrana, a annoncé prévoir un investissement de 29 millions d’euros cette année. Au sein de cette enveloppe, 5 millions seront consacrés à l’activité-phare de Laïta : ses beurreries. L’objectif affiché est d’étendre les produits de « Paysan Breton », qui a représenté l’an passé 17.000 tonnes de beurre (+7%) sur les 45.000 tonnes produites par Laïta. Le but est d’agrandir le champ de la marque, notamment à travers des fromages fouettés et de nouveaux produits lancés trois fois dans l’année. Le groupe veut également se développer à travers les marques distributeurs.

Huit autres millions seront consacrés à l’agrandissement des capacités des huit tours de séchage servant à la confection de produits laitiers secs, afin d’être plus présent des marchés segmentés ou émergents tels que le hallal, les poudres pour chocolatiers et le lait infantile. Laïta va également accentuer ses efforts sur les produits nutrition santé, prometteurs aux vues des 8% de croissance que ce marché a affiché en 2010.

Le groupe se lance dans cette phase de développement après avoir consolidé ses résultats. L’année dernière, pas moins de 1,27 milliards de litres de lait ont été valorisé, et le chiffre d’affaires de la coopérative a progressé de 6%. Ceci est permis par le travail réalisé pour améliorer la logistique, grâce auquel le nombre de camions a diminué de 10%, ainsi que la coordination des sites de production et le regroupement des forces commerciales. Le groupe emploie actuellement 2 045 salariés et a même créé 50 emplois supplémentaires l’an passé.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend