Aller directement au contenu

L’ANIA et l’APEC signent une convention pour promouvoir l’emploi des cadres dans le secteur alimentaire

Les entreprises du secteur agroalimentaire accélèrent leur transformation, innovent et s’adaptent aux enjeux liés à la transition alimentaire, numérique et environnementale. C’est dans ce contexte que l’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) et l’Association Pour l’Emploi des Cadres (APEC) ont signé un partenariat inédit pour une durée de deux ans. Déployée sur l’ensemble du territoire, cette collaboration a pour …

L’ANIA et l’APEC signent une convention pour promouvoir l’emploi des cadres dans le secteur alimentaire
Gilles Gateau, directeur général de l’Apec et Catherine Chapalain, directrice générale de l’ANIA ont signé un partenariat inédit pour une durée de deux ans.

Les entreprises du secteur agroalimentaire accélèrent leur transformation, innovent et s’adaptent aux enjeux liés à la transition alimentaire, numérique et environnementale. C’est dans ce contexte que l’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) et l’Association Pour l’Emploi des Cadres (APEC) ont signé un partenariat inédit pour une durée de deux ans. Déployée sur l’ensemble du territoire, cette collaboration a pour objectif principal de promouvoir les opportunités d’emploi et parcours professionnels, auprès des cadres et des jeunes diplômés et de valoriser les métiers de l’industrie agroalimentaire. 

Avec plus de 500 000 emplois répartis sur tout le territoire et près de 18 000 entreprises qui représentent un chiffre d’affaires de 176 milliards d’euros en 2020, le secteur agroalimentaire est le 1er employeur industriel français. 

«Alors que le ralentissement des embauches impacte la dynamique actuelle du marché du travail, il nous parait primordial d’accompagner au mieux les entreprises qui recrutent fortement (…) Nos actions communes vont ainsi permettre de répondre aux tensions de recrutement qui perdurent dans le secteur» souligne Gilles Gateau, directeur général de l’Apec. «Malgré la crise et le contexte économique actuel, le secteur alimentaire demeure un secteur d’avenir qui offre de nombreuses opportunités d’emploi, en particulier pour les cadres et les jeunes diplômés. (…) Nos entreprises ont des emplois à pourvoir et offrent, de surcroît, des véritables opportunités de carrières pour leurs salariés» souligne Catherine Chapalain, directrice générale de l’ANIA. 

Outre le fait d’optimiser l’accompagnement des employeurs, l’autre enjeu sera de sécuriser les recrutements, les parcours professionnels des cadres et favoriser l’emploi notamment des jeunes et des seniors H/F, publics fortement impactés par les effets de la crise actuelle. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend