Aller directement au contenu

Le dirigeant de Carrefour critique la politique de prix de ses concurrents

Carrefour, qui présentait cette semaine ses résultats, a enregistré en 2013 un bénéfice de 1,26 milliards d'euros, stable par rapport à 2012.

Carrefour, qui présentait cette semaine ses résultats, a enregistré en 2013 un bénéfice de 1,26 milliards d’euros, stable par rapport à 2012. La rentabilité opérationnelle du groupe s’est par contre largement améliorée avec un taux de résultat opérationnel courant (ROC) en hausse de 0,2 points , à 3 %, à l’échelle du groupe, pour un chiffre d’affaires en hausse de 2,5 %, (hors essence), à 66,9 milliards d’euros.
 

« M. Papin pousse des cris d’orfraie »

Évoquant la politique des prix de la grande distribution, qui a créé de nombreuses tensions au cours des négociations commerciales avec les industriels de l’agroalimentaire, il a expliqué que Carrefour gardait « une politique de prix efficace. Il serait curieux qu’on débouche sur une collusion des distributeurs pour arrêter les complaintes de l’agroalimentaire. »
 
« M. Leclerc crie halte à la déflation : c’est lui qui l’organise ! Quant à M. Papin qui pousse des cris d’orfraie… C’est de la communication d’opportunité de la part d’entreprises qui ne peuvent faire que ça pour gérer leurs adhérents », a-t-il affirmé.
ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Zoom sur 15 produits inox

C’est l’un des matériaux les plus employés dans l’agroalimentaire pour, entre autres, sa résistance et sa facilité d’entretien. Nous vous proposons un zoom …

Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend