Aller directement au contenu

Le distributeur belge Colruyt Group part à la chasse aux déchets et investit 700 000 euros

4 millions d’emballages finissent en déchets sauvages, c’est pourquoi, dans le cadre du plan quinquennal «Ensemble pour moins de déchets sauvages», le distributeur alimentaire Colruyt Group lance une nouvelle action afin de s’attaquer à cette problématique. L’initiative représente un investissement de 700 000 euros pour le groupe. Désormais, les parkings de plus de 220 magasins Colruyt, centres de distribution et …

Le distributeur belge Colruyt Group part à la chasse aux déchets et investit 700 000 euros
4 millions d’emballages finissent en déchets sauvages, le distributeur alimentaire Colruyt Group lance une nouvelle action afin de s’attaquer à cette problématique.

4 millions d’emballages finissent en déchets sauvages, c’est pourquoi, dans le cadre du plan quinquennal «Ensemble pour moins de déchets sauvages», le distributeur alimentaire Colruyt Group lance une nouvelle action afin de s’attaquer à cette problématique. L’initiative représente un investissement de 700 000 euros pour le groupe.
Désormais, les parkings de plus de 220 magasins Colruyt, centres de distribution et autres sites gérés par Colruyt Group seront équipés d’au moins d’1 poteau cendrier et ‘1 îlot de tri avec des poubelles pour les déchets résiduels et les PMC. Ce nombre sera plus élevé aux endroits où la quantité de déchets sauvages est plus importante.
Cette année, concrètement, le groupe investit 700 000 euros dans 600 nouvelles poubelles, 600 poteaux cendriers et 30 poubelles suspendues. Le distributeur veut ainsi s’attaquer à tous les types de déchets sauvages. «Nous voulons provoquer un effet de levier, tout d’abord par l’intermédiaire de nos collaborateurs, mais aussi de nos clients. Nous endossons notre responsabilité sociétale en donnant le bon exemple et en offrant l’infrastructure adaptée» a expliqué Vic De Meester, coordinateur environnemental pour Colruyt Group.
Colruyt Group mène aussi une campagne de sensibilisation nationale sur les déchets sauvages en installant notamment des publicités ainsi que des affiches en magasin et sur les arrêts de bus à proximité des magasins. Le but : encourager les consommateurs à jeter les emballages dans les poubelles adaptées. Il s’agit des emballages qui finissent typiquement en déchets sauvages.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Zoom sur 15 produits inox

C’est l’un des matériaux les plus employés dans l’agroalimentaire pour, entre autres, sa résistance et sa facilité d’entretien. Nous vous proposons un zoom …

Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend