Aller directement au contenu

Le géant italien Ferrero endeuillé.

Le groupe italien vient de perdre son patron opérationnel, Pietro Ferrero, le fils de Michel Ferrero, président du groupe. Alors qu’il était en déplacement en Afrique du Sud à des fins professionnelles, Pietro Ferrero est décédé suite à une chute de vélo probablement causée par

Le groupe italien vient de perdre son patron opérationnel, Pietro Ferrero, le fils de Michel Ferrero, président du groupe. Alors qu’il était en déplacement en Afrique du Sud à des fins professionnelles, Pietro Ferrero est décédé suite à une chute de vélo probablement causée par un malaise lors de son entraînement. Pour le ministre italien des Affaires Etrangères, Franco Frattini, « l’Italie perd un entrepreneur qui a su incarner les meilleures qualités de notre histoire industrielle ». La Confindustria a également exprimé sa « profonde douleur ».

Ce décès intervient alors que la grève de l’usine Ferrero France de Villers-Ecalles débutée mardi 12 avril 2011 vient de prendre fin. En effet, un protocole d’accord sur les salaires a été négocié entre FO et la direction vendredi 15. Il prévoit une augmentation des salaires de 60 euros assortie d’une prime de 30 euros. La production de Nutella et de Kinder Bueno a donc repris.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend