Aller directement au contenu

Le Groupe Roquette et Bpifrance annoncent le succès du programme BioHub

Roquette, 5ème amidonnier mondial, souligne les succès industriels et commerciaux issus du programme BioHub, soutenu par Bpifrance depuis 2006, et annonce sa clôture.

Le Groupe Roquette et Bpifrance annoncent le succès du programme BioHub
Roquette, 5ème amidonnier mondial, souligne les succès industriels et commerciaux issus du programme BioHub, soutenu par Bpifrance depuis 2006, et annonce sa clôture.

Tout au long de ce programme, Roquette et ses partenaires ont développé des solutions innovantes pour les marchés des plastiques de performance et de la chimie de spécialités.

Un programme au service de l’innovation

Démarré en 2006 et essentiellement orienté sur des projets de rupture, le programme BioHub est à l’origine de plusieurs développements industriels : l’isosorbide et l’acide biosuccinique pour la fabrication de plastiques de performance, et les diesters d’isosorbide utilisés en tant que plastifiants. Grâce à toutes ces nouvelles solutions, de nouveaux matériaux innovants sont en cours de commercialisation. Pour mener à bien ce programme, Roquette, chef de file de BioHub s’est entouré de nombreux partenaires privés et publics.

Des développements industriels accélérés grâce au soutien deBpifrance

Le soutien de Bpifrance accordé sous forme de subventions et d’avances récupérables, dans le cadre d’un Programme Mobilisateur pour l’Innovation Industrielle (PMII), a permis le développement de nouvelles filières de production de produits chimiques à partir de matières agricoles renouvelables comme les céréales en utilisant de nouveaux procédés chimiques et biotechnologiques.

Ce soutien, intervenu dans un contexte difficile, lié au ralentissement économique et à la baisse des prix des matières premières fossiles, a contribué à la décision de Roquette de réaliser des investissements industriels majeurs résultant de ce programme. De nouvelles offres répondant aux marchés des plastiques de performance et de la chimie de spécialités. Ce programme a conduit au développement d’un isosorbide permettant d’apporter des propriétés exceptionnelles aux polymères, notamment une résistance accrue à la chaleur, et d’excellentes propriétés de transparence et tenue aux UV. Cet isosorbide Polysorb est une solution de choix pour les marchés des plastiques de performance.

Roquette a alors investi et récemment inauguré une unité de 20 000 tonnes/an d’isosorbide à Lestrem (France) début 2015. Roquette se positionne à présent comme le leader mondial en isosorbide pour les marchés des plastiques et de la chimie de spécialités. Le projet acide biosuccinique s’appuie sur une biotechnologie innovante et unique base levure. Suite à la création de la co-entreprise Reverdia (DSM / Roquette 50/50), le projet a abouti à une unité industrielle de production de 10 000 tonnes/an située sur le site de Roquette à Cassano (Italie). Cette unité pleinement opérationnelle, offre au marché un produit répondant parfaitement aux attentes des clients des secteurs des polymères

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend