Aller directement au contenu

Le porc sort de ses travers.

Les cours du porc ont bien progressé ces dernières semaines. Ils n’ont jamais été aussi élevés depuis mi 2008. De 1,15€ le kg de carcasse en janvier dernier, ils ont atteint 1,435 € le 18 avril 2011. Cette augmentation devrait se poursuivre tout au long de l’année d’après les analystes car

Les cours du porc ont bien progressé ces dernières semaines. Ils n’ont jamais été aussi élevés depuis mi 2008. De 1,15€ le kg de carcasse en janvier dernier, ils ont atteint 1,435 € le 18 avril 2011. Cette augmentation devrait se poursuivre tout au long de l’année d’après les analystes car la demande mondiale est en hausse. En effet, le tsunami au Japon et la fièvre aphteuse en Corée du Sud ont chamboulé le marché mondial. Les États-Unis, le Danemark, l’Allemagne et les Pays-Bas ont renforcé leurs exportations sur ces pays, désertant ainsi le marché européen. L’accord interprofessionnel signé à propos de l’origine de la viande de porc sur l’étiquetage a également redynamisé la consommation française.

Néanmoins, bien que la sortie de crise soit en vue, elle est encore loin d’être atteinte. La cotation n’a toujours pas atteint le prix de revient qui est de 1,60€, l’alimentation porcine a augmenté de 60% depuis janvier et un quart des producteurs bretons ont un endettement de plus de 100%. La FGA CFDT a également dénoncé l’évocation, par « certains responsables professionnels de la filière porcine bretonne, d’un plan social pour 700 salariés en guise de réponse à une baisse des abattages de 2 ou 3% liée à une augmentation des charges fixes ». Ainsi, il faudrait pour sortir de la crise que les cours continuent à grimper et que les prix à la consommation ne flambent pas.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend