Aller directement au contenu

L’emballage passe en second plan.

Onzième position des attentes des consommateurs, avec 52% des personnes les intégrant à leurs critères d’achat, les préoccupations environnementales influent peu les achats alimentaires. Selon le baromètre d’image Ania-GfK, les français sont plus attentifs au goût, à la composition des produits alimentaires et à leur provenance

Onzième position des attentes des consommateurs, avec 52% des personnes les intégrant à leurs critères d’achat, les préoccupations environnementales influent peu les achats alimentaires. Selon le baromètre d’image Ania-GfK, les français sont plus attentifs au goût, à la composition des produits alimentaires et à leur provenance, qu’à l’emballage ou à l’impact environnemental. Lors de leurs achats, les préoccupations relatives à l’emballage recyclable ou l’absence d’emballage et à l’impact environnemental du produit sont faibles, respectivement 10% et 7% des consommateurs s’y intéressent. A contrario, ils sont sensibles à la réduction des emballages, aux émissions de CO2 et à la gestion de l’eau dans les entreprises  (75%, 71% et 71%).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend