Aller directement au contenu

L’industrie agro alimentaire en cure minceur.

La guerre des pouvoirs publics lancée contre l’obésité touche de près les industriels de l’alimentation. Ces derniers délaissent peu à peu les activités n’entrant pas dans le cadre du plan nutrition santé à l’instar des groupes tels que Unilever qui se sépare de Boursin et Danone qui cède ses petits beurres LU.

La guerre des pouvoirs publics lancée contre l’obésité touche de près les industriels de l’alimentation. Ces derniers délaissent peu à peu les activités n’entrant pas dans le cadre du plan nutrition santé à l’instar des groupes tels que Unilever qui se sépare de Boursin et Danone qui cède ses petits beurres LU. Une mutation profonde est engagée : les distributeurs automatiques de snacks et de boissons ont été retirés des écoles françaises, des bandeaux publicitaires incitant les consommateurs à une alimentation équilibrée envahissent nos écrans, une taxe sur les produits gras et sucrés est en réflexion… Les consommateurs eux-mêmes attachent davantage d’importance à l’aspect nutritionnel des produits qu’ils achètent : les ventes de soft drinks sont en déclin aux Etats-Unis, Coca Cola diversifie ses versions light. L’obésité est en train de bouleverser le secteur alimentaire au profit de notre bien être.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend